Mens Tennis Forums banner

1 - 20 of 27 Posts

·
Registered
Joined
·
30 Posts
Discussion Starter #1
The Olympic Games in late July were just postponed until 2021. There is literally no chance in hell that Wimbledon will take place in late June in the UK, particularly given the recent fast growth of Coronavirus in the region.

Will Wimbledon reschedule the tournament for the fall, like the French Open? Will there even be professional tennis for the remainder of 2020? Let‘s discuss.
 

·
Your visions will happen
Joined
·
46,921 Posts
If all the lockdowns and travel restrictions are eased by mid-June, we can still have a Wimbledon in like July-August followed by USO then RG, it would be very tight, but the only way. Unless USO moves to October and Wimbledon can have August.
 

·
Registered
Joined
·
1,367 Posts
I think it will take much more time after the end of a lockdown before large public gatherings are permitted again.

Politicians just can't take such a risk, not even Boris "herd immunity" Johnson.

Thousands will have died in the UK at that point, not only of COVID-19, but also because the hospitals will be completely overwhelmed. Even if it's only half as bad as in Spain, it will be a national trauma.

Life will only get back to normal once a Coronavirus vaccine or cure is available.
 

·
Registered
Joined
·
981 Posts
I think it will take much more time after the end of a lockdown before large public gatherings are permitted again.

Politicians just can't take such a risk, not even Boris "herd immunity" Johnson.

Thousands will have died in the UK at that point, not only of COVID-19, but also because the hospitals will be completely overwhelmed. Even if it's only half as bad as in Spain, it will be a national trauma.

Life will only get back to normal once a Coronavirus vaccine or cure is available.
Also, as more lives are lost and more jobs are lost, people will look back on events such as the Liverpool-Atletico match and the Cheltenham horse-racing festival with a sense of anger. They will also wonder why flights to affected areas weren't cancelled much sooner.

The idea of hosting an international sporting event will be anathema to people.
 

·
Registered
Joined
·
17 Posts
How many threads for the same? There will be no tennis this year, no other sport, no fukin nothing. We'll be grateful if we are here at the end of 2020.
completely agree. We are tied to hope for now, but I also think no more tennis this year. It is sad but also time for us fans to get some distance and focus on other things.
 

·
Registered
Joined
·
2,011 Posts
RescheduIed onIy if Iondon outbreak is contained w/in next few months & traveI restrictions reIaxed. Otherwise doubtfuI as it's harder to find proper Grass venues outside Iondon.
 

·
Registered
Joined
·
4 Posts
Wimbledon could be played in late August as I believe USA will be hit the hardest and so NY is not gonna happen. They decided to make that decision next week, which means we won't see any of the 2 events. Don't know about Paris.
 

·
Registered
Joined
·
124 Posts
If all the lockdowns and travel restrictions are eased by mid-June, we can still have a Wimbledon in like July-August followed by USO then RG, it would be very tight, but the only way. Unless USO moves to October and Wimbledon can have August.
USO can't move to October. Need at least a week between slams meaning Oct 12-25 earliest dates. Too cold/rainy in NYC those dates. Wimby is only one that can move and it's pretty much left with dates abandoned by Olympics July 20- Aug 2nd. That basically buys it 3 weeks. Not much. I guess could try July 27-Aug 9. Canadian Masters 1000 starts Aug 10th.
 

·
Registered
Joined
·
158 Posts




[SPOILER="full interview "L'Equipe" in french"]

Selon Dirk Hordorff, vice-président de la fédération allemande de tennis, Wimbledon va annoncer l'annulation de son édition 2020 ce mercredi. Et Roland-Garros n'aura pas lieu aux dates annoncées (20 septembre - 4 octobre). Le président de la FFT, Bernard Giudicelli, en prend pour son grade...

« L'édition 2020 de Wimbledon va-t-elle être annulée ?
Oui. Les tournois sur gazon ont déjà décidé de ne pas jouer. Ils attendent l'annonce de Wimbledon mercredi. Ce ne sont pas des rumeurs : ils vont annoncer l'annulation. C'est sans doute la seule décision possible. Pas un report. On peut éventuellement jouer Roland-Garros en septembre ou octobre, pas Wimbledon à cause du gazon qui serait trop humide. Et puis, vous savez, on parle de rejouer en octobre, mais on n'en est pas certains non plus.

Roland-Garros aura-t-il lieu aux dates annoncées, entre le 20 septembre et le 4 octobre ?
Non. Les dirigeants de l'ATP et de la WTA sont clairs : la manière d'agir de Roland-Garros n'est pas acceptable. Imaginez, Wimbledon et l'US Open se sont réunis avec l'ATP pour faire une déclaration commune contre les agissements français. Personne n'est contre Roland-Garros, c'est un tournoi fantastique et très important. S'il y a une chance qu'il puisse se jouer, tout le monde sera content. Mais leur façon de l'annoncer, l'absence de qualifications, les dates... Ça ne marche pas comme ça ! Si on commence à fonctionner comme ça, le tennis est mort. Ce n'est pas le fonctionnement français qui est normalement basé sur la solidarité et l'unité. Ce qu'a fait le président Bernard Giudicelli, c'est dégueulasse. Pour le tennis, pour la France. Je suis certain qu'il a paniqué parce qu'il y a des élections qui approchent (pour la présidence de la FFT, en février 2021). Il essaye de marquer des points contre Gilles Moretton (son opposant). Il a pensé à ça au lieu de penser que ce qu'il faisait ne marchait pas. Aujourd'hui, le plan est d'essayer que Roland-Garros se joue en octobre. Et de faire une petite saison sur terre battue.

L'ATP peut-elle vraiment mettre sa menace à exécution et priver Roland-Garros de points ?
Ce n'est pas une menace, l'ATP l'a dit à Roland-Garros et à la FFT : si vous continuez, il n'y aura pas de points. Et ça pourrait aller plus loin : pas de points cette année, mais pas de points non plus l'année prochaine. Je n'aime pas la guerre, on a autre chose à faire que se battre en ce moment. C'est des conneries ! On doit se battre contre le virus, pour la santé des gens, mais il faut arrêter ce jeu du chat et de la souris au sein de notre propre organisation. On doit faire ce qui est le mieux pour le tennis. Andrea Gaudenzi (nouveau président de l'ATP) veut rassembler tout le monde, c'est son objectif. Mais ne vous inquiétez pas pour lui, il est très costaud. Il est largement capable de retirer ses points à Roland-Garros. L'ATP a été très claire.

Vous semblez tenir Bernard Giudicelli comme principal responsable de la situation...

Bernard sait qu'il a commis une grosse erreur. Il pensait pouvoir s'en sortir, mais il n'avait aucun soutien. Il espérait avoir l'ITF de son côté, c'est pour ça qu'il a supprimé les qualifications, pour donner un bon biscuit à David Haggerty (président de l'ITF)et sa Coupe Davis. Ça ne marche pas comme ça ! Il n'est pas très intelligent. Hier (samedi), un dirigeant m'a dit : ''Ce qu'il a fait, c'est son Waterloo.'' Avant d'annoncer le report en septembre, il a eu un conf call avec les patrons de l'ATP et de la WTA, et aussi Haggerty je crois. Ils lui ont tous dit : ''Tu ne peux pas faire ça. On va trouver une date, on va trouver une solution, mais faisons-le tous ensemble.'' Et, au milieu de la conversation, il a appuyé sur le bouton pour publier son communiqué de presse annonçant le report. Au milieu de la discussion ! Steve Simon (directeur général de la WTA) lui a crié dessus... Roland-Garros mérite tout notre respect, personne ne le remet en question, tout le monde veut qu'il ait lieu, mais tu ne peux pas faire ça. Tout le monde discute des dates, je le comprends, mais ce n'est pas premier arrivé, premier servi. On ne fait pas un calendrier comme ça.

Roland-Garros peut-il gagner le bras de fer ?
Je pense que la Fédération française est très consciente de la situation. Elle sait qu'elle devrait se battre contre l'ensemble du monde du tennis, y compris les joueurs. Elle ne gagnera pas cette bataille, aucune chance. Tu ne peux pas gagner contre le reste du monde. L'Allemagne a commis deux fois l'erreur de le croire. Sa façon de penser et d'agir (il parle de Bernard Giudicelli), ce ne sont pas les valeurs de la France ou d'un pays européen. On ne peut pas travailler comme ça. Il faut avoir du respect, être conscient que tu fais partie d'une communauté, ne pas être égoïste et ne pas penser qu'à tes propres intérêts.

Comment imaginez-vous la suite de la saison ?
Andrea (Gaudenzi) l'a toujours dit : le plus important, ce sont les Grands Chelems. Faisons notre maximum pour qu'ils se jouent. Puis les Masters 1000. Puis on avise. Mais aujourd'hui, on ne sait pas quand la saison reprendra. On ne sait pas s'il y aura encore du tennis en 2020. Selon moi, s'ils ne trouvent pas un vaccin ou un médicament, la saison est terminée. Vous imaginez les gens se balader partout dans le monde pour un tournoi de tennis ? Les spectateurs, les joueurs, les entraîneurs, les kinés, les arbitres... Aujourd'hui, il y a des choses plus importantes que le tennis. Pour l'US Open, on doit voir comment la situation évolue à New York. Mais ça ne sent pas très bon. On peut espérer une saison sur terre battue en Europe après les dates de l'US Open. Peut-être début septembre, peut-être mi-septembre, peut-être en octobre. Mais personne ne peut savoir ce qu'il va se passer, c'est impossible. Ce sont des spéculations.

Le tennis est-il en danger d'un point de vue économique ?

Le monde entier est en danger d'un point de vue économique. Personne ne sait, pour l'instant, à quel point l'économie mondiale sera touchée. Le tennis en fait partie. Mais je ne pense pas qu'un joueur du top 100 puisse avoir le ventre vide, si vous voulez mon avis... Peut-être que certains devront vendre leur Mercedes et acheter une Peugeot ! (Rire.) Mais aucun ne vivra une crise profonde. Le tennis est extrêmement vertueux depuis une dizaine d'années, les prize money ne font qu'augmenter. Je me souviens, quand Rainer Schüttler a disputé Roland-Garros pour la dernière fois, il y a neuf ans, il a gagné 13 000 euros. Maintenant, c'est 40 000 ou 50 000. Ça a tellement augmenté que les joueurs n'imaginent pas que ça puisse aller dans l'autre sens. Le tennis va survivre. Mais il y aura peut-être un problème avec certaines entreprises qui ne voudront plus sponsoriser des tournois pour se concentrer sur le maintien de leurs emplois. L'économie du tennis changera après la crise. On ne sait pas comment, mais elle changera.

La crise actuelle va-t-elle pousser les instances du tennis à s'unir davantage ?
Oui. C'était déjà en cours, je pense. Pas forcément une union, mais une plus grande coopération. Qu'on travaille tous ensemble. La nouvelle génération est davantage prête à ça que les anciens. Ils ne comprennent pas qu'ils travaillent pour le tennis et que leurs guéguerres l'abîment. Tu es un joueur de tennis et tu vois qu'un golfeur gagne trois fois plus que toi. Pourquoi ? Parce que la gestion de ton sport est trois fois pire que celle du golf. Parce que des groupes avec des intérêts divergents profitent de ces divisions pour gagner de l'argent. Ça ne peut pas être bon pour un sport d'avoir six ou sept groupes indépendants qui le dirigent, qui ne parlent pas d'une seule voix et qui se battent entre eux. Les joueurs commencent à comprendre le besoin d'avoir une voix unique. » [/SPOILER]
 

·
Registered
Joined
·
12 Posts
How many threads for the same? There will be no tennis this year, no other sport, no fukin nothing. We'll be grateful if we are here at the end of 2020.
I agree, . Wimbledon is canceled this year, you think they would hold an event where the virus is having massive casualties in the uk where the average age of the attendees is in the late 60's, the most at risk group to die from the china virus?!

The fanboys on this forum do not live in reality and want the tournament to go ahead or be canceled dependent on if it helps their player and harms everyone else.

This forum is dead, i miss the mtf 2004-2014 glory days.
 

·
Registered
Joined
·
6,704 Posts




[SPOILER="full interview "L'Equipe" in french"]

Selon Dirk Hordorff, vice-président de la fédération allemande de tennis, Wimbledon va annoncer l'annulation de son édition 2020 ce mercredi. Et Roland-Garros n'aura pas lieu aux dates annoncées (20 septembre - 4 octobre). Le président de la FFT, Bernard Giudicelli, en prend pour son grade...

« L'édition 2020 de Wimbledon va-t-elle être annulée ?
Oui. Les tournois sur gazon ont déjà décidé de ne pas jouer. Ils attendent l'annonce de Wimbledon mercredi. Ce ne sont pas des rumeurs : ils vont annoncer l'annulation. C'est sans doute la seule décision possible. Pas un report. On peut éventuellement jouer Roland-Garros en septembre ou octobre, pas Wimbledon à cause du gazon qui serait trop humide. Et puis, vous savez, on parle de rejouer en octobre, mais on n'en est pas certains non plus.

Roland-Garros aura-t-il lieu aux dates annoncées, entre le 20 septembre et le 4 octobre ?
Non. Les dirigeants de l'ATP et de la WTA sont clairs : la manière d'agir de Roland-Garros n'est pas acceptable. Imaginez, Wimbledon et l'US Open se sont réunis avec l'ATP pour faire une déclaration commune contre les agissements français. Personne n'est contre Roland-Garros, c'est un tournoi fantastique et très important. S'il y a une chance qu'il puisse se jouer, tout le monde sera content. Mais leur façon de l'annoncer, l'absence de qualifications, les dates... Ça ne marche pas comme ça ! Si on commence à fonctionner comme ça, le tennis est mort. Ce n'est pas le fonctionnement français qui est normalement basé sur la solidarité et l'unité. Ce qu'a fait le président Bernard Giudicelli, c'est dégueulasse. Pour le tennis, pour la France. Je suis certain qu'il a paniqué parce qu'il y a des élections qui approchent (pour la présidence de la FFT, en février 2021). Il essaye de marquer des points contre Gilles Moretton (son opposant). Il a pensé à ça au lieu de penser que ce qu'il faisait ne marchait pas. Aujourd'hui, le plan est d'essayer que Roland-Garros se joue en octobre. Et de faire une petite saison sur terre battue.

L'ATP peut-elle vraiment mettre sa menace à exécution et priver Roland-Garros de points ?
Ce n'est pas une menace, l'ATP l'a dit à Roland-Garros et à la FFT : si vous continuez, il n'y aura pas de points. Et ça pourrait aller plus loin : pas de points cette année, mais pas de points non plus l'année prochaine. Je n'aime pas la guerre, on a autre chose à faire que se battre en ce moment. C'est des conneries ! On doit se battre contre le virus, pour la santé des gens, mais il faut arrêter ce jeu du chat et de la souris au sein de notre propre organisation. On doit faire ce qui est le mieux pour le tennis. Andrea Gaudenzi (nouveau président de l'ATP) veut rassembler tout le monde, c'est son objectif. Mais ne vous inquiétez pas pour lui, il est très costaud. Il est largement capable de retirer ses points à Roland-Garros. L'ATP a été très claire.

Vous semblez tenir Bernard Giudicelli comme principal responsable de la situation...

Bernard sait qu'il a commis une grosse erreur. Il pensait pouvoir s'en sortir, mais il n'avait aucun soutien. Il espérait avoir l'ITF de son côté, c'est pour ça qu'il a supprimé les qualifications, pour donner un bon biscuit à David Haggerty (président de l'ITF)et sa Coupe Davis. Ça ne marche pas comme ça ! Il n'est pas très intelligent. Hier (samedi), un dirigeant m'a dit : ''Ce qu'il a fait, c'est son Waterloo.'' Avant d'annoncer le report en septembre, il a eu un conf call avec les patrons de l'ATP et de la WTA, et aussi Haggerty je crois. Ils lui ont tous dit : ''Tu ne peux pas faire ça. On va trouver une date, on va trouver une solution, mais faisons-le tous ensemble.'' Et, au milieu de la conversation, il a appuyé sur le bouton pour publier son communiqué de presse annonçant le report. Au milieu de la discussion ! Steve Simon (directeur général de la WTA) lui a crié dessus... Roland-Garros mérite tout notre respect, personne ne le remet en question, tout le monde veut qu'il ait lieu, mais tu ne peux pas faire ça. Tout le monde discute des dates, je le comprends, mais ce n'est pas premier arrivé, premier servi. On ne fait pas un calendrier comme ça.

Roland-Garros peut-il gagner le bras de fer ?
Je pense que la Fédération française est très consciente de la situation. Elle sait qu'elle devrait se battre contre l'ensemble du monde du tennis, y compris les joueurs. Elle ne gagnera pas cette bataille, aucune chance. Tu ne peux pas gagner contre le reste du monde. L'Allemagne a commis deux fois l'erreur de le croire. Sa façon de penser et d'agir (il parle de Bernard Giudicelli), ce ne sont pas les valeurs de la France ou d'un pays européen. On ne peut pas travailler comme ça. Il faut avoir du respect, être conscient que tu fais partie d'une communauté, ne pas être égoïste et ne pas penser qu'à tes propres intérêts.

Comment imaginez-vous la suite de la saison ?
Andrea (Gaudenzi) l'a toujours dit : le plus important, ce sont les Grands Chelems. Faisons notre maximum pour qu'ils se jouent. Puis les Masters 1000. Puis on avise. Mais aujourd'hui, on ne sait pas quand la saison reprendra. On ne sait pas s'il y aura encore du tennis en 2020. Selon moi, s'ils ne trouvent pas un vaccin ou un médicament, la saison est terminée. Vous imaginez les gens se balader partout dans le monde pour un tournoi de tennis ? Les spectateurs, les joueurs, les entraîneurs, les kinés, les arbitres... Aujourd'hui, il y a des choses plus importantes que le tennis. Pour l'US Open, on doit voir comment la situation évolue à New York. Mais ça ne sent pas très bon. On peut espérer une saison sur terre battue en Europe après les dates de l'US Open. Peut-être début septembre, peut-être mi-septembre, peut-être en octobre. Mais personne ne peut savoir ce qu'il va se passer, c'est impossible. Ce sont des spéculations.

Le tennis est-il en danger d'un point de vue économique ?

Le monde entier est en danger d'un point de vue économique. Personne ne sait, pour l'instant, à quel point l'économie mondiale sera touchée. Le tennis en fait partie. Mais je ne pense pas qu'un joueur du top 100 puisse avoir le ventre vide, si vous voulez mon avis... Peut-être que certains devront vendre leur Mercedes et acheter une Peugeot ! (Rire.) Mais aucun ne vivra une crise profonde. Le tennis est extrêmement vertueux depuis une dizaine d'années, les prize money ne font qu'augmenter. Je me souviens, quand Rainer Schüttler a disputé Roland-Garros pour la dernière fois, il y a neuf ans, il a gagné 13 000 euros. Maintenant, c'est 40 000 ou 50 000. Ça a tellement augmenté que les joueurs n'imaginent pas que ça puisse aller dans l'autre sens. Le tennis va survivre. Mais il y aura peut-être un problème avec certaines entreprises qui ne voudront plus sponsoriser des tournois pour se concentrer sur le maintien de leurs emplois. L'économie du tennis changera après la crise. On ne sait pas comment, mais elle changera.

La crise actuelle va-t-elle pousser les instances du tennis à s'unir davantage ?
Oui. C'était déjà en cours, je pense. Pas forcément une union, mais une plus grande coopération. Qu'on travaille tous ensemble. La nouvelle génération est davantage prête à ça que les anciens. Ils ne comprennent pas qu'ils travaillent pour le tennis et que leurs guéguerres l'abîment. Tu es un joueur de tennis et tu vois qu'un golfeur gagne trois fois plus que toi. Pourquoi ? Parce que la gestion de ton sport est trois fois pire que celle du golf. Parce que des groupes avec des intérêts divergents profitent de ces divisions pour gagner de l'argent. Ça ne peut pas être bon pour un sport d'avoir six ou sept groupes indépendants qui le dirigent, qui ne parlent pas d'une seule voix et qui se battent entre eux. Les joueurs commencent à comprendre le besoin d'avoir une voix unique. » [/SPOILER]
FFT President destroyed left and right :D
 

·
Registered
Joined
·
6,704 Posts
Not officially canceled yet but many insiders talk about official cancellation tomorrow. Rescheduling it doesn't sound realistic because of the weather in UK (among other reasons).
 
1 - 20 of 27 Posts
Top