MensTennisForums.com - View Single Post - Michael Llodra

Thread: Michael Llodra
View Single Post

Old 12-21-2009, 11:40 AM   #262
country flag Truc
Registered User
 
Truc's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Berlin
Posts: 17,349
Truc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond repute
Default Re: Michael Llodra

An exclusivity, an interview from the 26.12.2009:
http://www.lequipe.fr/Tennis/2009121...nd-chelem.html

Quote:
«Michaël Llodra, comment cela va physiquement ?
Cela va très bien. Il y a quelques petites alertes avec ma pubalgie. C'est normal car on n'est jamais guéri d'une pubalgie. Certaines douleurs reviennent, mais je fais vraiment attention.

Qu'est-ce que cela vous fait de revenir à la Fédération ?

Cela ne change pas grand-chose. Même si tu t'entraînes dans des structures privées, tu fais quand même partie de la Fédération quand tu représentes ton pays aux JO ou en Coupe Davis. Maintenant je m'entraîne avec un coach de la Fédération et cela se passe bien. C'est un autre challenge qui s'offre à moi.

Comment avez-vous abordé cette nouvelle collaboration avec Laurent Raymond ?
On se connaissait déjà bien, il a entraîné Fabrice (Santoro). On a toujours gardé un bon rapport et cela fait longtemps qu'on se croise sur les tournois. Je n'aurai pas accepté de travailler avec un inconnu.

Vous vous sentez frais ?
Oui. Sur cette fin d'année, je n'ai pas eu besoin de reprendre tout à zéro et de faire un travail énorme. Je retravaille le foncier. Mais je n'ai pas la même préparation que les autres parce que j'ai été beaucoup blessé cette année. Je n'ai pas coupé après Bercy.Quand la saison est longue, le plus dur est dans la tête. On en a marre à la fin et moi à la fin, j'étais content de jouer. Il va falloir faire attention de ne pas se griller parce que je vais jouer simple et double l'an prochain. Je vais jouer toute l'année avec Andy Ram en double. Cela va faire des longues semaines.

Cela signifie que vous allez viser des Grands Chelems en double ?
Je joue les quatre Grands Chelems, sept ou huit Masters 1000 et quelques tournois.

Qu'est-ce que cela vous fait de ne plus jouer avec Arnaud Clément ?
J'en ai eu mal à l'estomac pendant quelques jours. Je ne savais pas comment lui annoncer. C'est toujours dur même si je sais qu'Arnaud ne m'en voudra jamais car on est tellement proches. Il y avait une pointe de tension, je ne me sentais pas bien. Cela restera le partenaire avec qui j'ai partagé le plus de choses sur le terrain et en dehors. Mais cela ne veut pas dire qu'on ne jouera plus jamais ensemble. Andy n'est pas un partenaire comme les autres, c'est mon pote des juniors. On avait fait finale ensemble à Wimbledon en juniors. Avec Arnaud, on ne rentrait pas dans les tournois ensemble. J'ai pris la décision de jouer un peu plus le double l'année prochaine parce que je pense que cela me fait du bien pour le simple.

Avez-vous besoin du double pour le simple ?

Cela me fait du bien pour mon jeu et je pense que cela me fait du bien dans la tête. Je ne vais pas dire que je n'aime pas trop l'entraînement, mais je suis joueur et j'ai besoin de m'amuser sur le terrain et d'aller jouer. C'est vrai que cela va me faire de longues semaines si je joue bien en simple et en double. S'il le faut, je ferai sauter un tournoi. Mais je pense que cela va m'apporter pas mal de choses. Toute une saison, c'est lourd de jouer simple et double. Il va falloir faire gaffe aux blessures. Je vais vraiment bosser avec un kiné qui viendra avec moi presque chaque semaine en tournoi.

Quels sont vos objectifs pour 2010 ?

En termes de classement, je m'en fous un peu. Je veux bien jouer en France car c'est là où je prends le plus de plaisir en jouant devant ma famille et mes potes et je veux bien jouer en Grand Chelem. Quand on regarde ma carrière, j'ai une super carrière en double et j'ai très bien joué en simple, mais il me manque un gros résultat en Grand Chelem comme une demi-finale. Aujourd'hui, j'ai la maturité pour cela.

C'est à Wimbledon que vous avez le plus de chances ?
Si on doit parier sur un tournoi, c'est Wimbledon. Mais Wimbledon est le seul tournoi du Grand Chelem où je n'ai jamais gagné deux matches d'affilée. J'ai connu des blessures à Wimbledon, des tirages difficiles, et pourtant c'est le tournoi qui devrait le mieux me convenir. Sur gazon, j'ai quelque chose. Je ne vais pas me prendre la tête, mais je vais essayer deux ou trois petits trucs pour le gazon. Je vais peut-être faire l'impasse sur un ou deux tournois pour essayer d'arriver bien à Wimbledon.»

Recueilli par Sophie DORGAN
Truc is offline View My Blog!   Reply With Quote