MensTennisForums.com - View Single Post - ~~Articles & Interviews about/of Gaël~~

View Single Post

Old 12-16-2008, 06:31 AM   #369
country flag Truc
Registered User
 
Truc's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Berlin
Posts: 17,349
Truc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond repute
Default Re: ~~Articles & Interviews about/of Gaël~~

In L'Equipe today:
Quote:
Monfils déjà la tête en bas
Le Français s’est envolé hier pour l’Australie afin de retrouver son coach Roger Rasheed, qui lui a concocté une reprise d’enfer.

PREMIER DE LA BANDE à s’envoler vers les antipodes, Gaël Monfils prenait hier soir un vol pour Adélaïde via Singapour. Après avoir simplement tapé dans la balle une fois aux Interclubs et deux lors d’une exhibition à Malaga, il arrivera mercredi matin au pays de son coach, l’air presque inquiet. « J’ai eu Roger (Rasheed) au téléphone. Il m’a parlé pour mercredi d’un footing décrassage. Ouh ! là, d’entrée ! Et y aura peut-être aussi muscu-décrassage après. »
Connaissant les aptitudes pour le tennis commando de son entraîneur (l’ex de Lleyton Hewitt), sans oublier les fourmis qui doivent grouiller dans les jambes du GI après plus d’un mois sans son poulain, Monfils est certain du fait que l’immersion aussi sera mémorable pour ses muscles. « Pour ça, ça va transpirer. Y a un gros centre à Adélaïde. Je vais même faire de la muscu avec des mecs de l’Australian Rules ! (*) » Attention aux cheveux, Gaël, ces gars-là n’hésitent pas à tirer dessus pour chiper le ballon dans ce sport, disons, plutôt violent.
Mais Monfils était prêt à tout pour approfondir cette nouvelle culture. « C’est mon choix. Roger était prêt à venir en Europe, on envisageait le sud de l’Espagne. Il m’a demandé : “ Gaël, t’es sûr ? ” Je lui ai répondu : “ T’inquiète, Rodgeur ! ” C’est un sacrifice, mais c’est pour la bonne cause. Pour 2009, j’ai un objectif, un bel et gros objectif. Alors, j’y vais à fond. »
Doha pour commencer
Heureusement, Monfils ne part pas tout seul pour le pèlerinage. Comme tout au long de l’année à venir, il sera accompagné par Nabil Khouri, un pote, jeune cinéaste qui le suivra durant toutes ses pérégrinations sur le circuit pour un film introspectif qui pourrait être spectaculaire. Heureusement, il n’arrivera pas non plus sans bagage pour affronter les duretés concoctées par Rasheed. « Durant ce dernier mois, j’avais un objectif : prendre du poids. Et je suis content, j’ai pris plus de quatre kilos de muscles ! » Au terme d’un court séjour de vacances chez son père en Guadeloupe, il pesait quatre-vingts kilos. Le voilà à quatre vingt-quatre après des goûters aux protéines et des exercices inhabituels, au terme d’un petit tour de France des coins de torture sous l’égide de Patrick Chamagne, gestionnaire de biens et préparateur physique.
D’abord, il y eut un séjour près de Quimper dans un hôtel thalasso, pour faire des sorties à vélo et des fractionnés sur la plage. « Et je peux vous dire qu’à la fin les appuis s’écrasaient moins dans le sable ! » Ensuite, il y eut la tentative d’un stage d’oxygénation dans le Jura à Prémanon avec les équipages Mitsubishi du Paris-Dakar.Mais l’aventure tourna très court après vingt-quatre heures. « J’étais déchiré après tout ce que j’avais fait avant. Les tests sanguins montraient que j’avais vraiment tiré sur la machine. » On aurait pu s’étonner que le tout nouveau membre du team France au sein d’une FFT prête à l’assister à nouveau avec toute son infrastructure n’ait finalement passé que deux jours à Roland-Garros. Mais Monfils ne voulait pas donner à ce ralliement fédéral un sens spectaculaire. « J’ai signé un partenariat avec la Fédé, mais j’ai ma structure qui reste la même quoi qu’il arrive. C’estmoi qui décide des choses. » C’est lui qui, en tout cas, en accord avec « le chef » de la structure Roger Rasheed, essaiera de trouver un kiné indépendant pour remplacer son acupuncteur Philippe Manicom qui « s’était pris le chou » sur quelques tournois avec le coach. Souffrant actuellement d’un problème à l’oeil, Manicom, dont le statut avait tant pesé au printemps dernier sur la rupture avec le team Lagardère, pourrait peut-être revenir plus tard dans le staff « la Monf ».
En attendant d’éventuels rebondissements dans sa saga, Monfils connaissait l’esquisse de son programme initial. Privé de Brisbane après un cafouillage administratif, il bifurquera pour Doha où l’attend une wild-card de dernière minute. Évidemment, l’aller-retour Australie - Moyen-Orient lui occasionnera un surplus de miles aéronautiques. Mais le soldat créole ne s’arrêtait pas à ce détail. « Je ne vais pas commencer à me plaindre. L’année sourira à qui aura le plus de mental. Ça veut déjà dire ne pas avoir peur d’aller à la douleur. Et de ne même pas dire qu’on a des courbatures pour repartir travailler. » Mercredi, Rasheed sera heureux d’entendre ce discours.
FRANCK RAMELLA
*) Le football australien.

L’OBJECTIF
« Déjà, gagner mon deuxième tournoi ATP. Le reste est secret. En termes de jeu, j’aimais bien ma façon de jouer en fin de saison. Mais je vais mettre l’accent sur le service, où j’ai un peu péché dans mes matches contre Nadal et Murray en fin de saison. Il faudra que j’aie encore plus confiance sur mes jeux de service. Je vais aussi pas mal renforcer certains types de volée. »
LA COUPE DAVIS
« Ouais, je veux vraiment la jouer ! Après l’Open d’Australie, je disputerai les tournois en Europe pour être présent si je suis sélectionné. On peut aller au bout mais il ne faut pas nous mettre la pression sous prétexte qu’on a une grosse équipe. »
LES AUTRES FRANÇAIS
« Chacun mène son propre combat, mais je suis super content pour les autres. Qu’on soit tous dans le top 10 (Tsonga, Simon, Gasquet et lui), ça serait fabuleux. Et c’est réalisable. Richard a connu une année 2008 assez dure, mais je suis sûr qu’il va être très, très solide en 2009. » – F. Ra.
No time to translate it now, sorry, I'll do it later. He left yesterday for Australia. And Manicom might come back.
Truc is offline View My Blog!   Reply With Quote