MensTennisForums.com - View Single Post - Articles & interviews

View Single Post

Old 12-09-2008, 06:16 AM   #200
country flag Truc
Registered User
 
Truc's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Berlin
Posts: 17,349
Truc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond repute
Default Re: Articles & interviews

And it's not just about Gilles, but here's another little article about the idea of this kind of training camps:
Quote:
Un stage pour en baver
L’IDÉE DU SÉJOUR organisé par le staff des entraîneurs de la FFT (une dizaine de personnes) sous la houlette de Paul Quétin, préparateur physique du groupe, et de Gilles Simon en particulier, c’est de retrouver le goût de l’effort intense et de longue durée, ce qui n’est pas possible quand les tournois s’enchaînent. « Il s’agit de se constituer une base physique qui va servir au moins pour les premiers mois de l’année 2009, dit-il. Deux axes sont visés : résistance, pour la capacité à reproduire des efforts, et explosivité, par le renforcement musculaire. » Paul Quétin s’efforce de faire des programmes à la carte au sein d’une vie de groupe : « On a estimé par exemple que la sortie à vélo du vendredi n’était pas appropriée pour Jo. L’année dernière, il avait été impressionnant de puissance, mais cette année il n’était pas prêt à supporter ce type d’effort. À Jo, on a proposé un travail graduel à base de tennis, mais pas à forte intensité. Gilles, lui, a eu recours à des volumes élevés. Comme le travail de jambes, d’abord, avec le renforcement des quadriceps. On ne peut pas le faire travailler là-dessus dans l’année, car il est sans doute le joueur mondial qui court le plus et le plus vite ! Si on lui mettait un compteur, je suis sûr qu’il serait celui qui parcourt le plus grand nombre de kilomètres à l’année. Là, on profite de l’intersaison pour faire du travail en profondeur. » Gilles et Jo ont eu recours à un appareil iso-synétique réglé à une vitesse constante et préformatée pour chaque individu. « Mais la dynamique de groupe, ça fait partie de leur formation, insiste Quetin. C’est l’exception française. Depuis huit ans, ils ont participé à pratiquement tous les stages. Ils ont passé les étapes dans des structures collectives, et ils aiment ça, même si le tennis, c’est un sport individuel. Mais quand il faut se remettre dans le dur, quand il faut marcher dans la neige et dormir dans un refuge ou monter un col en VTT, les valeurs du groupe sont précieuses. » Souffrez, souffrez, il en restera toujours quelque chose. Ils aiment les sports co comme le foot à sept, ils aiment partager leur chambre avec leur pote de jeunesse : Ouanna pour Jo-Wilfried Tsonga, Recouderc pour Gilles Simon ; et pour eux, revenir du Grand Stade de St-Cyprien à leur hôtel en faisant neuf kilomètres de footing avant de profiter de la thalasso, c’est que du bonheur. Un bonheur tout à fait complet quand, pour avoir osé un « chambrage » au pied levé, on se retrouve par terre, à faire dix pompes, et pas pour amuser la galerie !
Truc is offline View My Blog!   Reply With Quote