MensTennisForums.com - View Single Post - ~~Articles & Interviews about/of GaŽl~~

View Single Post

Old 03-06-2007, 09:40 PM   #125
country flag Truc
Registered User
 
Truc's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Berlin
Posts: 17,349
Truc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond reputeTruc has a reputation beyond repute
Default Re: ~~Articles & Interviews about/of GaŽl~~

I don't have much time for translation/summaries atm, sorry. Here is another interview, of Gael this time:
Quote:
Gaël Monfils : « Très heureux ! »
Le champion français s'est envolé hier après-midi vers les États-Unis où l'attend une tournée difficile. Avec, à ses côtés, Olivier Delaitre, son nouvel entraîneur. Embarquement pour le bonheur à deux et un destin glorieux. A bâtons rompus juste avant le décollage...

• Content, on suppose, de cet accord et de cette association avec Olivier Delaitre ? « Oui, trop content ! Je le désirais profondément, en réalité. A partir du moment où je l'ai contacté, c'était évident. Sinon, je n'aurais pas fait la demande. Alors, effectivement, je suis très heureux de cet accord avec lui ! »
• Entre lui et vous, c'est une vieille histoire (ils ont passé trois ans ensemble jusqu'au titre de champion du monde juniors) ! « Disons que l'on se connaît parfaitement l'un et l'autre, que l'on s'entend aussi super bien. »
• Question évidente : pourquoi ce coach ? « Pour sa personnalité, sa façon dont il travaille. Par le passé, il m'a apporté beaucoup de choses. J'apprécie ses explications, sa vue sur le jeu, je partage son opinion sur le tennis en général. Olivier sait plein de choses sur mon fonctionnement et moi, j'aime assez sa façon d'être. »
• Mais vous paraissez assez différents. Du moins extérieurement ! « Différents ? Pas sûr. Pour certains, nous sommes différents. En fait, on a pas mal de points communs. Oui, c'est même sûr, on n'est pas si éloigné que ça... »
• Avez-vous bon espoir de remonter la pente ? « Mais il n'y a pas de pente (il hausse le ton) qui tienne ! Que signifie remonter la pente... Je suis quand même 50e mondial (49e exactement) et N° 3 français (au classement national), ce n'est pas si nul, non ? »
• J'entends remonter la pente par rapport aux possibilités, énormes, que l'on vous prête. « Je ne suis peut-être pas au mieux. Je n'ai pourtant pas de "bon espoir" à avoir. Parce que j'ai des objectifs : gagner des titres. En étant 50e ou pas. »
• Ces dernières semaines, un flot de critiques s'est abattu sur vous. Plus ou moins justifiées d'ailleurs. Dures en tout cas. « Il faut simplement remettre les choses dans leur contexte. Si moi, je ne suis pas à la hauteur en étant au niveau où je suis, les autres joueurs français qui sont derrière moi, où sont-ils ? Dans le trou noir total ? »
• Dans un avenir proche, quel but sera recherché ? « Le même qu'avant : gagner ! Je ne me suis jamais aligné dans un tournoi sans avoir l'intention d'aller au bout ! Donc, remporter un tournoi le plus vite possible. »
• Et en cas d'échec ? Vous imaginez facilement que l'on vous attend au tournant de la gloire ! « Je suis conscient que je dois mieux jouer qu'actuellement. Mais je ne suis pas encore 100e au classement ! Et les gens peuvent écrire ou dire ce qu'ils veulent, cela ne me gêne pas. »
• Le basket est aussi votre passion. Lors de cette tournée US qui débute, vous irez à Miami, champion en titre NBA. Tentant ? « Si j'ai l'occasion, j'irai voir un match. Mon équipe préférée reste Denver Nuggets ! »
• Un choix original. « Je suis dingue de deux de leurs joueurs : Carmelo Anthony et Iverson qui vient d'arriver. Denver, j'adore ! »
• Gaël Monfils est plus Nba ou championnat de France ? « Nba. Déjà parce que tous les Français qui y jouent sont mes potes (Parker, Diaw, Pietrus...). Je suis cependant la Pro A où, pareil, je connais pas mal de monde. Je fais attention aux résultats des copains : Amara Sy, Yohan Sangaré (Villeurbanne), Yannick Bokolo (Le Mans) etc. J'étais à l'INSEP avec eux. »
• Petite curiosité : vous dunkez après les séances de tennis ? « Oui... No problem. »
• Revenons sur le court. Pas de Gaël lors du dernier Open de Moselle, contrairement à 2005. Vous verra-t-on à Metz, en octobre ? « Pourquoi pas ? »
Alain THIÉBAUT.
Quote:
Delaitre : « Il y a du travail »

Olivier Delaitre, chantre du réalisme, ne promet pas le rêve à Gaël Monfils. « Même si j'ai assisté à sa progression : je l'ai connu classé 15, il est arrivé 20e mondial ! Certains prétendent qu'il peut réaliser un coup mais lequel ? Dans un Grand chelem ? je ne pense pas qu'il puisse s'imposer dans un tel tournoi avant deux ou trois ans. D'accord, tout est possible mais il faut remporte sept matches difficiles contres les meilleurs. Il y aura toujours sur la route Federer, Nadal, Roddick, Blake et la nouvelle génération des Berdych, Murray, Djokovic. Alors quand on me pose la question : quand Gaël deviendra-t-il N°1 ? Je préfère répondre : dans quatre ou cinq ans... C'est d'ailleurs le temps nécessaire, souvent. Federer, depuis son titre de champion du monde junior, a eu besoin de ce temps pour enlever un grand titre. »
L'entraîneur mosellan d'avoir pleinement confiance en son poulain tout en mettant en garde l'entourage du champion : « On a fréquemment le tort d'oublier qu'il y a une forte concurrence, qu'il n'existe pas beaucoup de place pour passer. » La carrière de Richard Gasquet, pour l'instant, illustre bien cette difficulté ! Outre la rigueur, l'entraîneur messin a mis au programme de Gaël Monfils quelques pistes de travail indispensables : « Il faut qu'il apprenne à se connaître totalement sur le plan tennistique, qu'il trouve véritablement sa filière. Gaël doit jouer plus juste, plus simple, s'améliorer tactiquement. En ce domaine, il peut progresser de 80 %. Sur le plan du jeu pur, trois axes : la volée, le retour, le service. Tout ça peut prendre du temps... »
(Both articles from the "Républicain Lorrain")
Truc is offline View My Blog!   Reply With Quote