MensTennisForums.com - View Single Post - Olivier Patience anyone?

View Single Post

Old 03-29-2005, 04:26 PM   #74
country flag Mel
Registered User
 
Mel's Avatar
 
Join Date: Nov 2003
Location: France
Posts: 83
Mel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond reputeMel has a reputation beyond repute
Default Re: Olivier Patience anyone?

Nice victory for Olivier!
Wish I could find a trophy piccie...


OPEN MUTOUEST-SAINT-BRIEUC (FINALE) - Patience, l'homme pressé!
Lundi 28 Mars 2005 - Le Télégramme

Olivier Patience était pressé, hier. Il n'a mis que 55 minutes pour venir a bout du Roumain Ionita.

Le temps gris sur la Baie de Saint-Brieuc a sans doute été un précieux allié de l'ATG, hier, à l'occasion de la finale du deuxième challenger qui opposait le Roumain Ionita à O. Patience. En effet, dès 14 h, les gradins étaient copieusement garnis. Un public venu soutenir le Français qui s'était imposé difficilement, en demi-finale, à l'issue du tie break éprouvant samedi, face au coriace Tchécoslovaque, Vik.

Patience, très concentré.

Dès les premiers échanges, Patience affiche une stratégie bien élaborée face au Roumain, basée sur une excellente qualité d'échanges, en variant constamment les effets et les trajectoires. Dès le premier jeu, il fait un break qui fait mal à Ionita habitué à avoir des entames de match à son avantage. Dans la foulée, il aligne les jeux comme des perles, sans que son adversaire ne puisse trouver la bonne tactique. « Pour moi, précise-t-il à la fin du match, il était important que je ne laisse pas Ionita prendre le jeu à son compte. Je me devais d'être agressif en essayant de le prendre de suite à la gorge. » A 6-0, après 20 minutes de jeu, le joueur de Melun avait totalement rempli son contrat.
Du côté de Ionita, qui alignait son huitième match (simple et double) depuis lundi, les jambes et le bras étaient a priori bien éprouvés. La venue du kiné, à l'amorce du deuxième set, lui donnait un petit coup de fouet et, enfin, pour le spectacle, le Roumain alignait un premier jeu. Ce petit regain de forme n'était qu'un feu de paille. Hormis un jeu blanc sur son service pour revenir à 3-2, il laisse irrémédiablement Patience s'envoler, pour sa deuxième victoire à Saint-Brieuc, laquelle représente un tremplin important pour la suite de sa carrière.
« Même si ma saison 2004 a été bonne, cela fait longtemps que je n'ai pas eu une victoire en tournoi. Je n'étais pas trop inquiet aujourd'hui. Je me suis très bien préparé et dès les premiers échanges j'étais complètement dans le match. Je me suis dit que si Ionita est 222 e mondial, c'est qu'il a bien entendu du potentiel mais, qu'a contrario, il doit également avoir des moments creux. Autrement, il serait nettement mieux classé."

Le top 50...

« J'espère bien, maintenant, continuer sur cette dynamique de victoires dans les différents tournois à venir (Naples, Monte-Carlo, Barcelone, Rome, avant de disputer les internationaux de Rolland-Garros). »
Ce challenger briochin propulse Patience autour de la 130 e place mondiale. Plus que 43 places pour retrouver son niveau d'antan. Un challenge qui stimule le Français et qui voit même une possible rentrée dans le top 50, dans les mois à venir.
« Je sais que mon jeu peut être à la hauteur des 50 meilleurs joueurs mondiaux. Pour y arriver, je dois améliorer trois points : l'envie, le physique et la concentration. »
Après la Tchécoslovaquie, l'Italie et la France, Patience vient de récolter un troisième succès en Challenger. A 25 ans depuis jeudi dernier, il arrive à maturité pour espérer tutoyer les meilleurs joueurs mondiaux.
Du côté de Ionita, la journée sportive, hier, n'était pas terminée puisque 30 minute plus tard, après la finale, il en disputait une deuxième en double avec son compatriote Moraru qui avait été battu au premier tour en simple, face au Briochin Marc Gicquel. Le duo roumain a largement dominé la paire tchèque, Mertinak-Vacek.
Mel is offline View My Blog!   Reply With Quote