DC- France vs Switzerland [Archive] - MensTennisForums.com

DC- France vs Switzerland

esther
03-29-2004, 11:04 PM
The team:
Arnaud, Seb, Mika and Nico!!

I like that team!!!! :)

Via
03-29-2004, 11:14 PM
so the peace talks have broken down? lol

where will that take place? switzerland ??

Marine
03-30-2004, 04:54 AM
Yes, in Lausanne.

xuzizhen
03-30-2004, 10:05 AM
Allez!!!

esther
03-30-2004, 11:41 AM
from FFT:

Les sélections pour Suisse-France
(29/03 - 18h45) - La composition de l'équipe de France qui affrontera la Suisse pour le compte du quart de finale de la Coupe Davis, les 9, 10 et 11 avril prochains à Lausanne est la suivante : Sébastien Grosjean, Arnaud Clément, Nicolas Escudé et Mickaël Llodra.

Ce quart de finale devrait donc marquer le grand retour de Sébastien Grosjean, privé pour cause de blessure à la cuisse du premier tour. A Metz, c'est Thierry Ascione qui avait été sélectionné à sa place et obtenu sa première cape contre la Croatie.

Le choix de Guy Forget n'est pas encore définitif : il peut en effet faire appel à un cinquième homme, et pourquoi pas le sélectionner avant le tirage au sort, qui aura lieu le jeudi 8 avril.

La Suisse sera bien évidemment représentée par Roger Federer, le n°1 mondial. Marc Rosset, le capitaine, a également fait appel à Ivo Heuberger, Michel Kratochvil et Yves Allegro. Il ne s'est pas inclus dans les quatre joueurs, mais là encore, il aura la possibilité de changer sa formation la semaine prochaine.


---------------------------------------------------------------------------------

Selections for France vs Switzerland
(29/03 - 18h45) - The French team for the France/Swiss DC quarter final taking place on the 9,10,11 of April are as follows: Sébastien Grosjean, Arnaud Clément, Nicolas Escudé et Mickaël Llodra.

The quarter final will mark the return of Sebastien Grosjean back into the team, after missing the first round due to a thigh injury. In Metz, Thierry Ascione was selected to take his spot and showed that he was worthy of the role against the Croatians.

Guy Forget's choice still isnt finalised : he can in effect call on a 5th player. We will not know the finalised team until before the draw on the 8th April.

Switzerland will be well represented by Roger Federer, who is the number one player in the world. Marc Rosset, the captain has also named Ivo Heuberger, Michel Kratochvil and Yves Allegro. He hasnst included himself in the team of 4, but he can also change the team next week.

Lindsayfan
04-03-2004, 08:08 PM
Guy has named also Benneteau as 5th player.french squad is practising in RG but they leave for Lausanne tomorrow.

sissou
04-03-2004, 08:33 PM
I'll be in Lausanne next week!!! I'm so exciting...
Now, Julien Benneteau is named by Guy... Tomorrow, it will be Nicolas Mahut! :p
ALLEZ LES BLEUS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

michelleg
04-04-2004, 12:31 AM
Ahhh but a well deserved nomination for young Julien!

Allez les bleus!

Via
04-04-2004, 06:23 AM
lol france has no lack of '5th' player......

vale... with that swiss flag of yours, are you supporting the other team? ;)

sissou.... have a great time !!!

Marine
04-04-2004, 11:59 AM
Mickael Llodra has become a father 10 days ago...a baby girl named Manon !
Congrats to Micka and Camille. :)

(Hopefully it will give him wings the next week ! ;) )

esther
04-04-2004, 01:14 PM
Congrats to Mika!!

why does france always have 5 players when the other teams have 4???

Lindsayfan
04-04-2004, 06:59 PM
Via- I have had the swiss flag for a long time..havent u noticed it before? :eek:
neway it's cos i'm officially moving to Switzerland in October and I luv this country a lot.I support France but if they have to lose, i'd rather see them losing to Switzerland than to an other country! ;)

Marine
04-04-2004, 07:39 PM
Sissou t'en as de la chance !!!!!! Profite en bien et surtout mitraille les joueurs, sur le court et aussi sur dans les tribunes, j'adore les voir s'encourager.
Merci d'avance ;)

Via
04-05-2004, 01:55 AM
no..... vale, i haven't seen your posts for some time! the flags are a relatively new thing...

new dads may not have enough sleep, lol.... but they'll know how to manage

thanks for all the news, and please keep them coming!!!!!! :)

esther
04-05-2004, 07:32 AM
Interview with GUY FORGET: http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/avant/itwforget.html

29/03) - Le capitaine de l'équipe de France a livré sa sélection pour la rencontre Suisse-France. Les habitués de l'épreuve que sont Arnaud Clément, Nicolas Escudé, Sébastien Grosjean et Michaël Llodra sont logiquement au rendez-vous. Affirmant que Fabrice Santoro n'est, dans son esprit, pas écarté définitivement de l'équipe, Guy Forget devrait désigner un cinquième joueur remplaçant dans les jours qui viennent.

Guy, vous avez annoncé les quatre joueurs qui disputeront la rencontre face à la Suisse. Comment avez-vous fait votre choix ?
J'ai sélectionné les joueurs les plus compétitifs, ceux qui me semblaient les plus aptes à remporter cette rencontre. Tout simplement.

Vous avez décidé de ne pas rappeler Fabrice Santoro. Où en sont vos relations avec lui ?
Les choses se sont apaisées. D'ailleurs, on a eu une discussion constructive avec lui et les joueurs. C'est dommage que cela se soit passé seulement hier soir (dimanche, Ndlr) mais en tout cas, il n'est pas écarté définitivement de cette campagne.

Après le premier tour remporté face à la Croatie à Metz, dans les conditions que l'on sait, abordez-vous cette rencontre dans des conditions plus sereines ?
Quand on perd au premier tour, on s'expose toujours à un match de barrage. En l'occurrence, quand on y échappe, oui, on est plus serein. Désormais, on n'a plus ce spectre du match de barrage au-dessus de nos têtes, on sait qu'on restera dans le groupe mondial l'année prochaine. Maintenant, c'est un match qu'on va jouer à l'extérieur, face à une équipe beaucoup plus forte que la nôtre. Le challenge n'en sera que plus excitant.

"Il n'y a pas de plan anti-Federer"

Mais le malaise de Metz est-il totalement dissipé ?
Ce que j'ai dit à Metz était un coup de colère par rapport à quelque chose de bien ciblé. Aujourd'hui, je me concentre sur la rencontre, un point c'est tout.

Sur le plan sportif, comment appréhendez-vous cette rencontre face à la Suisse ?
On n'a rien à perdre. Il faut y aller la fleur au fusil, en se disant que si on se prépare bien, on peut frapper un grand coup là-bas. On va tout faire pour gêner les Suisses, malgré un Federer très, très, très fort.

Justement, avez-vous établi un plan anti-Federer ?
Il n'y a pas de plan anti-Federer, non ! Il s'agit surtout de mettre en place une tactique afin d'essayer d'être, nous, à notre meilleur niveau. Car si on y parvient, on a peut-être une chance de les battre. Si on n'est pas à 100% de nos capacités, c'est sûr qu'on n'y arrivera pas. La balle est dans notre camp.

"On a plusieurs options en double"

Le retour de Sébastien Grosjean est-il un soulagement pour vous ?
Oui, tout à fait. Cela dit, je me méfie car des matches se jouent encore en ce moment à Miami ! Je me souviens qu'à l'Open d'Australie, j'avais annoncé ma composition pour le premier tour et que Sébastien s'était blessé ensuite, ce qui l'avait empêché de jouer face aux Croates. Je touche donc du bois. S'il y a une blessure, je préférerais que ce soit plutôt côté suisse que côté français, histoire de changer un peu ! Pour revenir à Sébastien, on a bien sûr plus de chances de victoire avec un garçon comme lui.

Le choix de la surface, rapide, annonce-t-il un éventuel retour de Nicolas Escudé en simple ?
On ne sait pas si la surface sera vraiment rapide. Le Suisses peuvent nous concocter ce qu'ils veulent au dernier moment, ils ont jusqu'au dimanche soir pour cela. On ne peut pas savoir ce qu'ils vont nous préparer…

En double, plusieurs options s'offrent à vous. Avez-vous déjà une idée des joueurs que vous pourriez aligner ?
C'est vrai qu'on a plusieurs options. On a vu, à Indian Wells, que Grosjean et Clément pouvaient très bien jouer ensemble, ce qui ne fait qu'augmenter mes possibilités de choix. On verra bien…

esther
04-05-2004, 07:42 AM
The captain of the French DC has made his selections for the Swiss/France tie. Arnaud Clément, Nicolas Escudé, Sébastien Grosjean and Michaël Llodra were the logical choices for the meeting. Confirming that Fabrice Santoro has not been dropped permanently from the French team, Guy will make a selection for the 5th player in the nnext few days.

Guy, you annonced your 4 chosen players who are set to play Switzerland. How did you make your choices?
I selected the four most competitive players, the ones who seemed the most atp to win the tie. It's as simple as that.

You didnt decide to call upon Fabrice Santoro. Where do you stand with him?
Things have eased a bit. We had a discussion with him and the players. It is a shame that that was only happened last night, but yeah things have gotten better.

After the first round you won against Croatia in Metz, what do u expect the conditions to be like?

After winning the first round tie against Croatia, do you come into this second round tie with less pressure?
When you lose the first round, it always leads to great pressure and everyone starts questioning the quality of the team. So when you get past the first round, its always easier. However, from now on, knowing that we can't be knocked out of the World Group, we've got to just concentrate on beating a team which is stronger than ours.

'The Challenge is only more exciting'.

'There isn't an anti-Federer plan'

But all the troubles in Metz...have they been forgotten?
What i said in Metz was kind of a outburst of rage in comparison to what i actualy meant to happen. Today, i'm concentrating on the tie and thats all.

How do you way up the Swiss team?
We dont have anything to lose. We're going to have to
On n'a rien à perdre. Il faut y aller la fleur au fusil = do everything we can?
and in saying that, if we prepare ourselves well, we wil have a chance. We'll try and do anything to upsetthe Swiss team, despite having to try to beat a very very strong Federer.

So have you tried to develop an 'anti Federer' plan?
There's no anti-Federer plan, no! We're just trying to get all our tactics worked out so that we can try and be at our best level possible. If we succeed in reaching this, we have a chance to beat them. It we arent' 100%, then it wont happen. The ball is in our court.

'We have several options for doubles'

Has the come back of Sebastien Grosjean made it easier on you?
Yeah, totally. I remember that during the Aus Open, i announced my team for the first round and that Seb was injured shorty after so he couldnt play. So, touch wood, if there is an injury, i hope that the swiss/france story will change!! Back to Seb, we definately have more chances to win with a guy like him, yes.

With the choice of the fast surface, does it mean you will pick Escude for singles?
We dont really know if the surface will actually be that fast. The Swiss can
concoct what they want but its not until Sunday night until its finalised. (?) We don't know what they will do...

In doubles, there are many options for you to choose from. Have you got an idea of who you will chose?
It's true, we have many options. We saw in Indian Wells that Seb and Arnaud played well together, which broadens my choices. We'll see...

Lindsayfan
04-05-2004, 07:54 AM
INFO

L'équipe de France a rallié Lausanne hier soir. Elle logera dans le même hôtel que les Suisses, un cinq-étoiles des bords du lac, et découvrira Malley, et le court, ce matin dès 11 heures.

French team arrived in lausanne yesterday evening.they'll stay in the same hotel as the swiss, a 5-stars hotel on the banks of Lake Geneva and they'll practise for the first time this morning at 11 am.
Knowing a little bit Lausanne,i think their hotel might be the Beau-Rivage Palace.

esther
04-05-2004, 07:55 AM
INTERVIEW WITH NICO ESCUDE: http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/avant/itwescude.html

(28/03) - Ecarté des courts durant plus de six mois en fin de saison dernière, à cause d'une blessure à la hanche, Nicolas Escudé a effectué en janvier un retour fracassant sur le circuit en remportant à Doha le quatrième titre de sa carrière. Revenu -quasiment- au niveau qui était le sien avant de quitter la compétition, le Palois se projette néanmoins prudemment dans ce quart de finale face à la Suisse aux allures de revanche. Confidences…

Nicolas, comment allez-vous ?
Bien, je n'ai aucun souci. Je ne souffre plus d'aucun pépin physique.

Après vos résultats encourageants à Indian Wells (huitième de finaliste, Ndlr), estimez-vous être revenu à votre meilleur niveau ?
Dire que je suis à mon meilleur niveau ne serait pas vraiment honnête, car je suis arrivé en Californie avec très peu d'entraînement derrière moi. D'ailleurs, je n'ai repris la raquette que là-bas. Je ne suis donc pas encore au top.

Avec le recul, comment avez-vous vécu ces six mois passés loin du circuit ?
La première moitié de mon arrêt a été beaucoup moins pénible que la deuxième. J'ai fait des choses que je n'ai pas l'habitude de faire lorsque je suis sur le circuit, comme aller voir ma famille ou partir en vacances. Les deux premiers mois ont donc été plutôt faciles à vivre. Ensuite, il est vrai que j'ai trouvé le temps un peu long !

"J'ai eu peur de devoir arrêter ma carrière"

Qu'est-ce qui, justement, rend le temps si long dans ce type de situation ?
On est éloigné des courts et, de ce fait, on n'a plus aucun repère. On n'a plus de travail ! On ne fait rien de ses journées, ce qui rend fatalement le temps long.


A partir de quel moment avez-vous enfin entrevu la lumière au bout du tunnel ?
Dès que j'ai repris l'entraînement, ne serait-ce que l'entraînement physique. C'est à ce moment-là que j'ai compris que le retour n'était plus très loin.

Du fait de la gravité de votre blessure, avez-vous eu peur de devoir mettre un terme à votre carrière ?
Oui, notamment après mon abandon à Wimbledon et durant le mois qui a suivi. J'ai dû me soumettre à un certain nombre d'examens pour déterminer la cause de la blessure et la durée de l'arrêt qu'elle allait entraîner. Et pendant ces quelques semaines, j'ai vécu de vrais moments de doute.

Dans quel état psychologique vous trouviez-vous ?
J'étais tout simplement au fond du gouffre !

Parlez-nous de votre retour…
J'ai bien repris l'entraînement avec mon nouvel entraîneur (Thierry Champion, Ndlr). Le contact a été bon immédiatement, ce qui a entraîné une bonne qualité de travail dès le départ. On a travaillé pendant deux mois et demi, puis je suis parti à Doha, pour obtenir le résultat que l'on connaît.

Que vous apporte Thierry Champion ?
Il a un discours et une approche qui diffèrent de ce que j'ai pu connaître auparavant, ce qui est pour moi très appréciable. "J'emmagasine" donc au maximum.

"Doha a été une victoire sur moi-même"

Quelles différences y a-t-il dans sa manière de travailler avec vous, par rapport à Arnaud Casagrande, votre ancien coach ?
Il n'y en a pas vraiment, étant donné qu'il n'y a eu aucune réelle modification à apporter à mon jeu.

Mais on a entendu beaucoup de choses sur votre nouvelle technique au service. A-t-elle vraiment changé quelque chose ?
Non. D'ailleurs, le service n'est pas ma grande force en ce moment. Tout ce "brouhaha" autour de mon service m'a bien fait rigoler, sachant que la modification est minime et que mon geste et mon rythme n'ont pas changé. Il s'agit simplement d'éviter que mon pied arrière ne vienne mordre sur la ligne.

Pour votre retour à la compétition, vous avez réussi un coup de maître en vous imposant à Doha. Aviez-vous imaginé un retour aussi fracassant sur le circuit ?
Ce qui m'importait avant tout, c'était de revenir sur les courts et de prendre du plaisir. Et surtout ne plus avoir mal. Mais il est évident que je n'avais pas envisagé de gagner un tournoi pour mon retour à la compétition.
Lorsque vous avez soulevé le trophée à Doha, avez-vous pensé à ces six mois passés loin des courts ?
C'est sûr qu'il s'agissait d'une sorte de victoire sur moi-même. Cependant, je ne me suis pas dit : "Ça y est, tout est enfin fini." Car il s'agit d'une blessure qui n'est ni musculaire, ni tendineux, mais osseuse… Elle peut donc ressurgir à n'importe quel moment.

Ne pensez-vous pas que ce retour en fanfare a été trop spectaculaire, perturbant ensuite votre tournée australienne ?
Peut-être, mais je préfère incontestablement avoir gagné à Doha, plutôt que d'avoir remporté quelques matches sur la tournée en Australie pour me planter juste derrière au premier tour à Melbourne. De toute façon, concernant les victoires, je suis toujours preneur !

"Le retour de Sébastien redonne du poids à l'équipe"


Quels objectifs vous êtes-vous fixé pour 2004 ?
Je n'en avais pas vraiment en début de saison, si ce n'est de pouvoir jouer sans douleur et de réussir à enchaîner quelques matches pour voir ensuite où cela me mènerait.

Après votre victoire à Doha, vos objectifs ont-ils été revus à la hausse ?
Non, mis à part essayer de réussir quelques gros coups sur les tournois du Grand Chelem et les Masters Series. Il ne faut pas oublier que mes six mois d'indisponibilité ont été très difficiles. Avoir gagné un tournoi aussi rapidement est absolument génial. Mais après ça, il ne fallait surtout pas s'emballer.

Revenons maintenant au premier tour de Coupe Davis, remporté par la France face à la Croatie. Avez-vous ressenti à Metz une tension particulière ?
Aucune ! La vie du groupe était parfaitement identique à celle d'avant. Avec, en prime, une ambiance extraordinaire avec les deux nouveaux : Thierry (Ascione) et Olivier (Mutis). On s'est vraiment régalés.


Guy Forget était-il égal à lui-même ?
Oui. C'est vrai qu'il avait une grosse pression sur les épaules, mais comme c'était le cas également pour "Mika" (Mickaël Llodra) et moi-même avant le double ! Chacun a bien assumé son rôle et c'est très bien comme ça.
Quelles seront, selon vous, les clés de la rencontre face à la Suisse ?
Je pense que les deux points face au numéro deux, quel qu'il soit, seront impératifs. Mais il y aura surtout le double. Et pourquoi ne pas essayer de prendre un point à Federer ?

Que savez-vous de la surface choisie par l'équipe suisse ?
Lorsqu'elle a été annoncée pendant le tournoi de Marseille, j'ai été surpris car je ne connaissais pas cette marque (Opticourt, Ndlr). Mais apparemment, elle serait similaire à la surface utilisée au tournoi de Vienne, c'est-à-dire pas forcément très rapide.

Le retour de Sébastien Grosjean (absent à Metz pour blessure, Ndlr) va-t-il changer la donne pour cette rencontre ?
C'est vrai qu'avant d'aborder le premier tour à Metz, on avait appris à la fois la non sélection de Fabrice Santoro et le forfait de Sébastien Grosjean. Cela faisait beaucoup ! Il est indéniable que le retour de Sébastien redonne du poids à l'équipe de France.

"On ressent moins de pression à l'extérieur"

Selon vous, que faut-il faire pour éviter le scénario catastrophe du quart de finale 2003 face à cette même équipe suisse ?
Il faudra que chacun soit bien concentré et que la préparation de la rencontre se passe dans un sérieux exemplaire. Il faudra aussi tout donner sur le court, et garder un esprit collectif irréprochable.

Pensez-vous que Roger Federer est intouchable ?
De ce qu'il a déjà montré cette saison, c'est vrai qu'il est impressionnant. Cependant, en Coupe Davis, d'autres paramètres entrent en ligne de compte, notamment sur le plan émotionnel. L'an passé, en demi-finale, Roger Federer a perdu en Australie contre Lleyton Hewitt, alors qu'il menait deux sets à zéro. C'est sûr qu'il va être très dur à battre, mais ce n'est pas perdu d'avance.


Préférez-vous affronter la Suisse en Suisse ou en France ?
On ressent un peu moins de pression à l'extérieur. Mais la pression lorsqu'on évolue devant son public est ce que l'on appelle une pression positive. Le public peut alors faire office de cinquième homme.

Face à une équipe comme la Suisse, qui possède un "super" Federer, a-t-on tendance à se focaliser un peu plus sur l'adversaire que lors des autres rencontres ?
Dans tous les cas, on essaie de faire son match tout en tenant compte de l'adversaire. Que ce soit Roger ou un autre ne change rien.

Selon vous, la Suisse part-elle favorite sur cette rencontre ?
Forcément. Elle possède le numéro un mondial. Il n'a perdu qu'un match depuis le début de saison (contre Tim Henman à Rotterdam, Ndlr) et a déjà trois titres en poche !

Ceci dit, s'il se blesse, l'équipe suisse n'a pas autant de solutions que l'équipe de France…
Ça, c'est leur problème !

On connaît la force de la Suisse. Mais quelle est sa faiblesse ?
C'est exactement ça ! Si les Suisses perdent leur numéro un, ils ne seront vraiment pas bien !

esther
04-05-2004, 08:18 AM
On the sidelines for 6 months at the end of last season due to a hip injury,
Nicolas Escudé made an impressive came back to the circuit in January winning Doha- his 4th career title. Returning to the form he was in when he was forced out of the circuit, he has revenge in mind leading up to the second round DC tie against Switzerland.

Nicolas, how are you?
I'm good, i dont have any concerns.

After your encouraging results at Indian Wells (reached 4th round), do you think you are on top of your game?
It wouldn't be completely true to say i have returned to the best of my game, as i arrived in California with very little training behind me. I haven't been doing much training over there either. So yeah i'm not playing my very best at the moment, no.

What did you do with your 6 months off from the circuit?
The first part of my time off was the least painful than the second. I did many things i'm not used to doing while on the circuit, like going to see my family and having holidays. The first two months were pretty good. But after that time, it was really bad, it was TOO long!

'I feared that i may have had to end my career'.

What was it in particular which made the time seem so long?
We were distanced from the courts and because of that we had no idea what stage i were at physically. I no longer had a job! We didn't do anything during the day, so it was really boring and made the time seem like a lifetime.

When did you see the light at the end of the tunnel?
When i started to start training again, it was only physical training. From that moment, i knew that my come back wouldnt be too much further away.

From the severity of your injury, were you scared that you may have to end your career?
Yeah, especially after my forfeit at Wimby and for the month which followed that, i was really thinking about that. I had to have heaps of test to determine the cause of the injury and the duration i would have to stop for. And for those weeks, i was really doubtful.

What were you like to live with then?

Dans quel état psychologique vous trouviez-vous ?
I was really off in my own world! I was miles away i couldn't think.

Tell us about your return to the circuit.
I came back to training with my new trainer (Thierry Champion). It started off well immediately and we trained really well until we left for the first tournament. We worked for 2 1/2 months then i left for Doha and had good results that you know abuot.

What do you get from Thierry Champion?
He has a way of talking to me and an approach different to any other i have been used to before so for me, it's really good.

"Doha has a victory over myself'.

What differences are there with the manner you work with him and with
your former coach Arnaud Casagrande?
There really isn't a huge one, giving that there wasn't really a huge modification to bring to my game.

But we haeard about your new service technique. Has that really changed?
Non. Besdies, my serve isnt my forte for the moment. All that 'brouhaha' around my serve has made me laugh, knowing that the modification was relaly minimal and that my technique and rhythym hasnt changed. It was just to avoid my back foot from comign over the line.

For your return to the competition, you won Doha. Did you imagine youd have such a great come back?
I think the best thing about this was that i had a good time back on the courts. And above all, my injury wasnt upsettin me. But obviously, i woulnd't have predicted to win a tournament jsut after returning to the circuit, no.

When you lifted up the trophy at Doha, did you think about the 6 months you had off?
It was a victory over myself. However, i didn't tell myself, 'That's it, its all over.' It wasn't a muscular or tendon injury, but a bone one. So it can come back and hurt you at any moment.

"Seb's return gives the team more depth.'


What are your aims for 2004?
I didnt really have any at the start of the season, but now i would say to play without injury and to succeed in playing as many matches as possible to see how far i can go.

After your victory in Doha, is your aim to return back to the top?
No, to do that i've got to do really really well in the Grand slams and TMS tournaments. You cant forget that my 6 months off the circuit have been really hard. To have won a tournemant as fast as i did was really great. But after that, i'm still going to have to train hard and see what happens.

Back to the first round of DC won by France. Did you feel any particular tension during the tie?
None!! The group seemed perfectly fine. We had new players as well in the group with Thierry and Olivier. We had fun.

Guy Forget too?
Yeah. It's true he had great weight on his shoulders, but it was also the case for Mika and myself before the doubles! Everyone had to play their own role in the group, but it's like that.


What do you know about the chosen surface?
It was announced during Marseille, i was surprised because i didnt know this type of court (Opticourt, Ndlr). But apparently, it's similar to the surface used in Vienna, so it's probably a really fast surface.


Le retour de Sébastien Grosjean (absent à Metz pour blessure, Ndlr) va-t-il changer la donne pour cette rencontre ?
C'est vrai qu'avant d'aborder le premier tour à Metz, on avait appris à la fois la non sélection de Fabrice Santoro et le forfait de Sébastien Grosjean. Cela faisait beaucoup ! Il est indéniable que le retour de Sébastien redonne du poids à l'équipe de France.

"On ressent moins de pression à l'extérieur"

Selon vous, que faut-il faire pour éviter le scénario catastrophe du quart de finale 2003 face à cette même équipe suisse ?
Il faudra que chacun soit bien concentré et que la préparation de la rencontre se passe dans un sérieux exemplaire. Il faudra aussi tout donner sur le court, et garder un esprit collectif irréprochable.

Pensez-vous que Roger Federer est intouchable ?
De ce qu'il a déjà montré cette saison, c'est vrai qu'il est impressionnant. Cependant, en Coupe Davis, d'autres paramètres entrent en ligne de compte, notamment sur le plan émotionnel. L'an passé, en demi-finale, Roger Federer a perdu en Australie contre Lleyton Hewitt, alors qu'il menait deux sets à zéro. C'est sûr qu'il va être très dur à battre, mais ce n'est pas perdu d'avance.


Préférez-vous affronter la Suisse en Suisse ou en France ?
On ressent un peu moins de pression à l'extérieur. Mais la pression lorsqu'on évolue devant son public est ce que l'on appelle une pression positive. Le public peut alors faire office de cinquième homme.

Face à une équipe comme la Suisse, qui possède un "super" Federer, a-t-on tendance à se focaliser un peu plus sur l'adversaire que lors des autres rencontres ?
Dans tous les cas, on essaie de faire son match tout en tenant compte de l'adversaire. Que ce soit Roger ou un autre ne change rien.

Selon vous, la Suisse part-elle favorite sur cette rencontre ?
Forcément. Elle possède le numéro un mondial. Il n'a perdu qu'un match depuis le début de saison (contre Tim Henman à Rotterdam, Ndlr) et a déjà trois titres en poche !

Ceci dit, s'il se blesse, l'équipe suisse n'a pas autant de solutions que l'équipe de France…
Ça, c'est leur problème !

On connaît la force de la Suisse. Mais quelle est sa faiblesse ?
C'est exactement ça ! Si les Suisses perdent leur numéro un, ils ne seront vraiment pas bien ![/QUOTE]

Marine
04-05-2004, 02:45 PM
Video Stade 2 about the pronostics... not very interesting
http://stade2.france2.fr/video/stade2_c_20040404.ram

To summarize...arnaud said "There are not many players I like to watch playing, but Federer..when he plays, it's beautifuf QUOI !"
Rosset: "I play very well so I think I can play in single..."
Seb: "what said Marc...it's intox !" LOL

Marine
04-05-2004, 02:46 PM
Just the pic:

http://stade2.france2.fr/images/stade2_p_20040404.jpg

Marine
04-05-2004, 02:47 PM
and the other one

http://stade2.france2.fr/images/stade2_m_20040404.jpg

Lindsayfan
04-05-2004, 06:01 PM
thanks for the pic,Marine!Seb and Arnaud r really cute! :)

Mrs. B
04-05-2004, 06:17 PM
hello, Les Bleus! :wavey:

i was in Lausanne today to check out the practice sessions, i didn't see Federer, but the other guys were there. At 4 pm, it was the French' turn to practice. I didn't stay very long because i had to drive further to Lavigny for an appointment but i saw them warm up by playing football. Llodra & Guy Forget on one side, and Clement & Benneteau on the other side. :cool:

Marine
04-05-2004, 07:52 PM
Thank you very much mrs.B !

Soccer is really an obsession... :)

The guy with Arnaud looks like Paulo by far... :sad:

Lindsayfan
04-05-2004, 08:45 PM
Paulo? i think it's Benneteau!

neway thanks Mrs. B! If you take other pix,plz post here! :)

michelleg
04-05-2004, 09:16 PM
Its Julien for sure. Thanks for the lovely photo and the little update!

How 'bout those blue shoes???? Those are the new Nikes, btw, Feli Lopez had them on in Indian Wells (but didn't sport them in Miami.)

RogiFan88
04-05-2004, 09:21 PM
Do they have any news on Telematin [France] about DC this week?

Via
04-06-2004, 12:21 AM
THANKS THANKS THANKS for all the articles, pics, videos etcetc !!!!

blue shoes look wierd but wierd is the word for arnaud........

lausanne is not lucerne (or something that sounds like that...) in switz ??

michelleg
04-06-2004, 03:39 AM
For closer examination, the weird blue Nikes that Nono and Mika are sporting.

(and these are Feli's feet in case you're wondering.)

I have way too much time on my hands tonight - can't sleep.

stephB
04-06-2004, 12:52 PM
lausanne is not lucerne (or something that sounds like that...) in switz ??
not its not :) i think lausanne is in the french part of switzerland and luzern in the "weird-speaking-german" part *lol* hope i´m right!

Lindsayfan
04-06-2004, 04:16 PM
:sad: SEB FORFAIT FOR DAVIS CUP!!! :sad:

- Sébastien Grosjean a déclaré forfait pour le quart de finale de la Coupe Davis de tennis Suisse-France à Lausanne le week-end prochain, a-t-on appris mardi auprès du service de presse de la Fédération française de tennis (FFT).

Le numéro 1 français souffre d'une "infection virale", selon la FFT.

"En raison dune infection virale, Sébastien Grosjean a déclaré forfait pour le quart de finale de la Coupe Davis qui opposera du 9 au 11 avril prochains, à Lausanne, la Suisse à la France", a indiqué un communiqué de la FFT. "Le numéro 1 français est au repos pendant dix jours (il restera néanmoins à Lausanne pour soutenir ses coéquipiers) et refera des examens le 15 avril prochain".

Le retrait de Sébastien Grosjean "permet à Julien Benneteau initialement retenu comme cinquième joueur remplaçant dintégrer léquipe", conclut ce communiqué. AP

Lindsayfan
04-06-2004, 04:19 PM
not its not :) i think lausanne is in the french part of switzerland and luzern in the "weird-speaking-german" part *lol* hope i´m right!

yes you are right.Lausanne is in the french part of Switzerland (Suisse Romande),30 minutes from Geneva. Luzern is in the german part and the weird language they speak is called "Schweizerdeutsch" :p

irishface
04-06-2004, 04:24 PM
SEB OUT AGAIN? NOOOOOOOOOOOOOOOOO. :sad:

Auch, sh!te.

Thanks for the info Vale.

michelleg
04-06-2004, 04:41 PM
:( ok now I see.... Bummer for Seb and for the team.

irishface
04-06-2004, 04:45 PM
Nice for you, though. Julien on the team instead. :)

michelleg
04-06-2004, 04:48 PM
Alas, I am without coverage. No Tennis Channel around these parts.

Marine
04-06-2004, 05:08 PM
OMG !!!!! I don't want to believe it...ohh noo, it's so ...he's soo unlucky in DC !!!!! :bigcry:

Now, it's "foutu" ! :sad: :sad: :sad:



Shopping


Polo Safin

Robe Capriati
Et tous les articles de tennis sur Y! Shopping


Tennis
· Classements
ATP
TEC
WTA
· Photos
Andre Agassi
Pete Sampras
Gustavo Kuerten
Joueurs français
Anna Kournikova
Joueuses françaises
Diaporama
Toutes les photos de
tennis en diaporama




LAUSANNE (Reuters) - Pour des raisons médicales, Sébastien Grosjean ne pourra pas disputer le quart de finale de Coupe Davis face à la Suisse en fin de semaine à Lausanne (Suisse).


"Sébastien est diminué physiquement et souffre d'un état de fatigue générale", a annoncé mardi Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France.


"Sébastien a contracté un virus aux Etats-Unis et les médecins lui imposent un repos total. Nous savions depuis quelques jours qu'il n'était pas en forme", a-t-il ajouté.


C'est en concertation avec le médecin de l'équipe de France que Sébastien Grosjean a finalement décidé mardi de renoncer à jouer contre la Suisse.


Le Marseillais, présent à Lausanne, est évidemment très déçu de ne pas pouvoir s'aligner pour ce quart de finale.


"J'avais très envie de prendre ma revanche sur la Suisse. Mais j'ai une infection virale et il vaut mieux que je prenne dix jours de repos".


"A Key Biscayne, j'étais déjà très fatigué et je manquais de jeu sur le court", a encore précisé Sébastien Grosjean, qui restera à Lausanne pendant toute la rencontre pour encourager son équipe.


BENNETEAU DANS LES QUATRE


Guy Forget, du coup, a décidé de faire entrer Julien Benneteau dans les quatre joueurs susceptibles de disputer un ou plusieurs matches.


"C'est pour cela que je sélectionne cinq joueurs car il y a toujours un risque que quelqu'un soit malade ou se blesse", a expliqué le capitaine de l'équipe de France.


Bien qu'attristés par le forfait de Sébastien Grosjean, les autres joueurs de l'équipe de France refusent toutefois de se laisser déstabiliser.


"On perd notre numéro 1, un top ten et un joueur de grosse qualité. C'est dommageable, mais c'est comme ça. Il nous reste encore des ressources pour aller battre les Suisses", a insisté Arnaud Clément, le numéro 2 des Bleus.


Quelle que soit la composition de leur équipe, les Français savent que la rencontre contre la Suisse et son numéro un mondial Roger Federer sera difficile.


"Roger Federer est le meilleur, mais leur numéro 2 est peut-être moins fort. Le double peut faire la différence et l'on peut imaginer une rencontre qui se terminera le dimanche", a avoué Guy Forget


"Nos rencontres contre la Suisse ont toujours été pleines d'émotion. Nous sommes prêts à tout donner et vraiment contents d'être là et de jouer contre une équipe que l'on apprécie."

stephB
04-06-2004, 06:50 PM
yes you are right.Lausanne is in the french part of Switzerland (Suisse Romande),30 minutes from Geneva. Luzern is in the german part and the weird language they speak is called "Schweizerdeutsch" :p
yep. i know its called schweizerdeutsch. but i didnt know if everybody would understand. so where are you from? do you speak that weird german :D

Lindsayfan
04-06-2004, 07:38 PM
i'm an italian moving soon to switzerland...french part of switzerland,either geneva or lausanne. and no i dont speak that weird german :p

Via
04-06-2004, 10:28 PM
thanks steph and vale for the swiss explanation, lol... i asked because i had been to that other Luzern (i think... i need to look up the travel pics lol..)

what a bummer that seb's out again !!!!!!!! so much more pressure on my poor nono again..

(and marine, in her desperation, has gone e-shopping?? ;)

Via
04-06-2004, 10:32 PM
btw - sooner or later the whole gang will catch seb's virus.... so the tie may be called off. what a grand finale !!!! lol

Marine
04-06-2004, 10:47 PM
(and marine, in her desperation, has gone e-shopping?? ;)

Uhh what ??

Via
04-06-2004, 10:58 PM
see your post #38 !! lol

Marine
04-06-2004, 11:15 PM
AH AH AH ! :)

esther
04-07-2004, 06:23 AM
SEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB BBBB
:bigcry:

i'm so upset. this is SO unfair!

lizabeth..*
04-07-2004, 09:22 AM
Que pena!!

stephB
04-07-2004, 01:30 PM
i'm an italian moving soon to switzerland...french part of switzerland,either geneva or lausanne. and no i dont speak that weird german :p
wow. which luck that i didnt ask in german :) why will you move to switzerland?
i cannot understand that swiss-german. i have some swiss friends (musicians) and when we are sitting together they have to speak my german *lol* otherwise i´m out of communication *g*

stephB
04-07-2004, 01:32 PM
thanks steph and vale for the swiss explanation, lol... i asked because i had been to that other Luzern (i think... i need to look up the travel pics lol..)

btw - sooner or later the whole gang will catch seb's virus.... so the tie may be called off. what a grand finale !!!! lol


oh, no prob :)
you have been in luzern? and is it nice there?

the whole gang with the virus. great outlook *g*

Lindsayfan
04-07-2004, 07:44 PM
why will you move to switzerland?

cos i study International Law and there isnt a best place in Europe to deepen my preparation in this field than Geneva or Lausanne.

Marine
04-07-2004, 07:53 PM
FFT:

interview audio Arnaud:
http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/audio/clement0704.ram

Translation:
Arnaud, comme à Metz, au premier tour, vous allez devoir endosser le maillot de leader suite au forfait de Sébastien Grosjean. Cela vous fait-il peur face à la Suisse ?
- Non, ce n'est pas une pression supplémentaire. Je suis surtout triste par rapport à Sébastien, triste qu'il ne soit pas sur le court vendredi. Je sais qu'il est très déçu, qu'il aurait aimé y être.

Comment abordez-vous cette rencontre ? Quel est votre état d'esprit en tant que numéro un ?
- Cela ne change pas grand chose. La préparation est la même qu'on soit numéro un, deux, trois, quatre ou cinq. Je fais mes entraînements, j'essaie de prendre le plus de repères possibles sur ce court de Lausanne. Pour l'instant, ça va, je me sens bien. Physiquement, je me sens aussi très bien. Je me sens donc d'attaque pour jouer. Après, Guy (Forget) va faire ses choix pour les simples et pour le double et on verra bien.

C'est une rencontre tactique. On ne sait pas trop quelle équipe Guy Forget va aligner. Qu'en pensez-vous ?
- Vu la qualité de nos quatre joueurs, même sans Sébastien, je pense que Guy a beaucoup de choix et c'est un plus pour nous. Nous avons plusieurs combinaisons possibles mais il y a aussi des inconnues du côté des Suisses, pour le numéro deux en simple et pour le double. On saura tout ça demain (jeudi). Ce qui est sûr, c'est que le numéro un suisse sera Federer !


Sacrifier le simple face à Federer, vendredi, est-il envisageable ?
- Je ne vois pas comment c'est possible. Nos quatre joueurs ont la possibilité de battre Roger Federer, il n'y a donc pas à se poser la question de sacrifice éventuel. Bien sûr, il faudra faire un gros match face à lui, un match quasi parfait. Mais tous les joueurs qui composent notre équipe peuvent battre Roger Federer.

Ne serait-il pas plus utile de se concentrer sur les trois autres matches ?
- Je ne sais pas. Mais encore une fois, on a une équipe très compacte. Il n'y a pas des écarts de niveau dans l'équipe de France comme il peut y en avoir dans l'équipe suisse. On a beaucoup de choix pour le vendredi, pour le samedi et pour le dimanche. Et je le répète, Roger Federer n'est pas imbattable. Ok, il est numéro un mondial, c'est le joueur en forme sur le circuit, mais plus les séries sont longues, plus elles ont des chances de s'arrêter à un moment donné…

Parlez-nous de Roger Federer.
- J'aime beaucoup le personnage. Il amène vraiment un plus au tennis. On a besoin de tels joueurs. Il a une personnalité, une simplicité et un contact avec le public extraordinaires. Quand on le voit jouer, c'est le talent à l'état pur. Il possède tous les coups, il sait tout faire, il peut jouer sur toutes les surfaces. Quand il est à son top niveau, il est quasi injouable. Mais à nous d'être bons et à nous de le forcer à jouer son meilleur niveau s'il veut espérer nous battre.

Il y a un an, la France perdait à Toulouse face à la Suisse. Que s'est-il passé depuis au sein de l'équipe de France ?
- On a tiré des leçons. Mais Toulouse, pour ma part, ça me paraît vraiment lointain. Là, on regarde devant, on regarde cette rencontre qui arrive et c'est clair qu'on a envie de prendre notre revanche. Encore une fois, la défaite de l'an passé n'influe en rien sur notre préparation ou notre état d'esprit. Cela apporte juste, peut-être, une petite motivation supplémentaire.

In l'equipe:

"C'est moins catastrophique pour nous de perdre le numero 1 que cele le serait pour les Suisses. Mais c'est handicap, d'autant plus que Seb est celui qui avait potentiellement le plus de chances d'aller chercher une victoire contre Federer. Les autres, un peu moins" (Forget)
Mais vu la mine tristounette (ohh yes, on the pic he looks so sad in the conference... :sad: ) de Sébastien Grosjean, il n'y avait rien à regretter: "A Miami, j'étais très fatigué dès le premier match, j'avais pas d'explosivité".
Heureusement le mal n'est pas contagieux, comme le dit Grosjean en prenant son pote Clément par le cou. :drool:

Marine
04-07-2004, 07:54 PM
Guy Forget's interview: (eurosport)

"On peut battre Federer"



Même en l'absence de son chez de file, Sébastien Grosjean, Guy Forget continue de croire aux chances de l'équipe de France de Coupe Davis, qui affronte la Suisse de Roger Federer à partir de vendredi. "Roger n'est pas imbattable !" assure le capitaine des Bleus. Interview.

Guy, revenons tout d'abord sur le forfait de Sébastien Grosjean. Que change-t-il pour vous et pour l'équipe de France ?

G.F.: Il faut que je compose une équipe différente. C'est toujours un peu pénalisant de se passer de son numéro 1. Maintenant, je crois que c'est beaucoup moins grave pour nous que ça ne l'aurait été pour les Suisses. D'ailleurs, pour vous dire la vérité, si les Suisses avaient perdu Federer, cela ne m'aurait pas dérangé !

Il va falloir que je compose avec des joueurs qui vont pouvoir jouer le simple et le double. Et le facteur récupération jouera peut-être de façon importante dans le sort de la rencontre.

Il est rare que vous choisissiez d'aligner un même joueur en simple le vendredi et en double le samedi. On se dit donc que Julien Benneteau pourrait entrer dans l'arène vendredi...

G.F.: Oui, il pourrait. Mais je n'ai pas de recette miracle, il n'y a pas de choses que j'applique systématiquement sur chaque rencontre. Je pèse le pour et le contre, par rapport à la forme de mes joueurs, à la forme des adversaires, à la surface, au temps que pourrait durer la rencontre. Et en fonction de tous ces ingrédients, je fais ma petite bouillabaisse et je sors un nom. Il n'y a pas de recette miracle et il y aura, de toute évidence, un choix difficile à faire à un moment donné, avec un facteur risque qui sera forcément important.

Ne craignez-vous pas, pour Julien Benneteau, un éventuel traumatisme, s'il venait à prendre une fessée face au numéro un mondial ?

G.F.: Je ne pense pas à l'après. Je choisis un joueur parce qu'il mérite sa sélection parce que je pense qu'il peut apporter, par son niveau de jeu et sa volonté, un point à l'équipe. Après, que ce soit contre le numéro un ou le numéro deux, ou encore en double, peu importe. Je me dois à un moment donné de lancer un gars, c'est mon rôle, c'est ma responsabilité. Des matches, on en a tous perdus, on en perdra encore. Ce qu'il faut se dire, c'est qu'on a des chances d'en gagner un.

Dans votre esprit, les deux matches face à Roger Federer sont-ils perdus d'avance ?

G.F.: Non, pas du tout. Effectivement, s'il pratique son meilleur tennis, Roger a de fortes chances de remporter ses deux points. Cela dit, en tennis, on peut être magique un jour et un peu moins bon le lendemain. On peut même, au cours d'un match, très bien jouer puis avoir une petite baisse de régime.

Même si les chances sont plus petites, ces chances-là, il faut les saisir. Et je crois que les garçons en sont conscients et sont prêts à le faire.

Préférez-vous vous concentrer sur les trois autres matches ?

G.F.: C'est sûr mais aujourd'hui, peut-on se permettre de négliger totalement les matches face à Roger Federer ? Nadal l'a battu récemment, Henman aussi cette saison. Je ne pense pas que Roger soit imbattable. Il y a des joueurs dans mon équipe qui sont capables, en faisant le match parfait, de pouvoir tirer leur épingle du jeu.

Une fois de plus, le résultat du double risque d'être crucial...

G.F.: On avait battu les Suisses à Neuchatel, en perdant le double. L'an dernier, on a perdu à Toulouse, en perdant le double. Chaque point va être très, très cher. Comme je disais tout à l'heure, peu importe l'ordre des points. Ce qui est important est de terminer dimanche avec une victoire. Car je pense que la rencontre se conclura dimanche.

La Suisse possède Federer mais la chance a une équipe plus homogène. Si on vous dit que la France est favorite, que répondez-vous ?

G.F.: Je ne veux pas faire une réponse bateau mais je pense que la rencontre est très ouverte. Avant le forfait de Sébastien, on était à 50-50. Comme Sébastien n'est pas là, cela fait peut-être maintenant 55-45 pour eux. Le problème reste le même et on va tout faire pour l'emporter. Mais je ne pense pas qu'on soit favoris.

L'ambiance reste-t-elle joyeuse, malgré les petits pépins ?

G.F.: Ecoutez, on parle de sport ! On joue tous au tennis depuis qu'on est petits parce que ça nous passionne, que c'est un sport extraordinaire et que ça nous a réservé tout au long de notre enfance et de notre carrière des moments fabuleux. On est venus ici pour vivre justement des moments fabuleux. Alors bien sûr, on est tous très peinés pour Sébastien aujourd'hui, on espère qu'il se remettra vite sur pieds. Mais quand on voit, qu'à un moment donné, à cause d'une blessure ou d'un virus, on peut être éloigné des courts... Quand on voit des garçons comme par exemple Paul-Henri Mathieu ou Arnaud Di Pasquale, des garçons qui depuis plusieurs mois n'arrivent même pas, pour certains, à reprendre le chemin des courts, on se dit qu'on a vraiment de la chance d'être là en bonne santé et de cavaler autour d'une balle.

Lindsayfan
04-07-2004, 08:11 PM
From Le Temps

La Suisse, terre d'accueil du tennis français


Treize joueurs ou ex-champions sont établis en région genevoise où ils forment une joyeuse colonie. Ils paient moins d'impôts et s'enquièrent des lieux à la mode auprès de Marc Rosset, capitaine d'une équipe helvétique de Coupe Davis.
qu'ils affrontent dès vendredi à la patinoire de Malley


Mercredi 7 avril 2004

Bientôt, Nicolas Escudé, membre de l'équipe de France de Coupe Davis, aura un nouveau voisin de palier. Son collègue Fabrice Santoro quitte l'immeuble dont il occupait un appartement à Carouge et s'installe à Confignon, une paisible bourgade de la campagne genevoise, où il fait construire une villa. Surprise: Santoro a l'intention de s'enraciner dans nos verts pâturages. «Ma femme et moi avons vécu plusieurs années à Londres, explique-t-il. Nous trouvions la ville un peu dangereuse. A la naissance de notre premier enfant, en septembre 2002, nous avons décidé de venir en Suisse. Au départ, ce choix était motivé par des raisons fiscales, mais nous avons vite aimé la tranquillité, la gentillesse et la discrétion des gens. Genève est un environnement idéal pour éduquer des enfants.»

Nicolas Escudé, lui, reste à Carouge. Il n'a pas envie de passer ailleurs les cinq à six mois de sédentarité que lui accorde le tennis. Ses amours secrètes: le VTT et, surtout, la montagne. «Mon principal objectif de la saison est de gravir le Mont-Blanc», déclarait-il l'an dernier. Le soir, parfois, Escudé retrouve ses potes Cédric Pioline et Arnaud Di Pasquale dans un appartement de Thônex, où Arnaud Clément cuisine des petits plats à base de lardons, d'oignons et de crème fraîche. «Ma grande spécialité», s'esclaffe-t-il. Presque un rituel.

Clément, Provençal rigolard, s'est épris de la quiétude genevoise, lui aussi. «On m'avait dit que c'était une ville morte», se souvient-il. Pour les réjouissances, il s'en remet aux conseils de Marc Rosset, le guide officiel de la colonie française en matière de pérégrinations nocturnes. Pour le tennis, Clément prend ses quartiers au Bois Carré. «Les premières fois, racontait-il à L'Equipe, mon coach et moi achetions nos balles et payions nos heures normalement. Et puis un jour, on nous a simplement annoncé que nous étions élus membres d'honneur. On nous a tout remboursé!»

Au Bois Carré, Clément est inévitable. La grande majorité de ses condisciples l'y rejoint au printemps, à l'entame de la saison sur terre battue. En hiver, la cohorte émigre plutôt au Drizia, aux Eaux-Vives, et surtout au Country Club, un havre de paix embusqué dans les faubourgs, propriété de la famille Bertarelli. Ici sont nées quelques rivalités joviales entre Marc Rosset, Carlos Moya et Marat Safin – ce dernier vient de s'exiler au Canada. Au nombre de son auguste clientèle, le Country Club compte encore Amélie Mauresmo et Guy Forget, deux êtres que l'amitié réunit parfois dans la coquette demeure du capitaine, à Mies.

Mauresmo sait gré au peuple genevois de ne pas l'importuner quand elle promène son chien, Sofia, en Vieille-Ville de Genève, où elle a fait son nid. Forget sait mieux encore le prix de sa quiétude: dans ce flux migratoire de tennismen français, il est une sorte de pionnier, un «déserteur» que son pays, gagné par l'acrimonie, a désigné comme un millionnaire en cavale, jusqu'à lui prêter une conscience de renégat. «Les premiers mois, j'ai subi des critiques appuyées. C'était assez désagréable. Aujourd'hui, je ne vis plus en Suisse pour échapper à un système fiscal, mais parce que je m'y sens à la maison. Même Yannick Noah, qui s'était beaucoup moqué de moi à l'époque, n'arrête pas de dire à quel point il est heureux de son déménagement à Genève.»

Comme Henri Leconte, Forget a choisi l'Arc lémanique après avoir résidé quelque temps à Neuchâtel. Dans le cadre de ses fonctions de capitaine, Genève lui offre des facilités inespérées: tout le tennis français y a élu domicile, à quelques exceptions près – aux platanes du lac Léman, Sébastien Grosjean a préféré les palmiers de Floride, quelle sotte idée... «C'est un endroit idéal, résume Escudé. Nous avons là un aéroport, les montagnes, la campagne, des centres commerciaux, d'excellentes structures sur toutes les surfaces de jeu et des partenaires d'entraînement à volonté... On y mène une existence pépère, à proximité de la France, mais très loin de la vie que j'ai endurée à Paris.» Même aveu chez Arnaud Di Pasquale qui, dit-il, assouvit sur les rives du lac ses aspirations de glandeur impénitent.

Mais en dehors du chant des oiseaux et des effluves lacustres apparaît, certes, un certain magnétisme fiscal, auquel les sportifs aux émoluments princiers ne sont pas totalement insensibles. En France, le fisc prélève jusqu'à 56% du revenu. C'est trois fois moins, au bas mot, que le forfait négocié avec l'administration genevoise.

Marine
04-07-2004, 08:33 PM
New diary Arnaud:

Bonjour

Me voila vous redonner de mes nouvelles. Je suis arrivé des Etats-Unis vendredi dernier ou j'ai fait une petit escale logistique à Genève pour reprendre quelques affaires puis retourner dès le samedi à Paris pour retrouver tout le staff. Nous sommes ici à Lausanne depuis dimanche soir ou nous tapons la balle tranquillement. Il faut dire que nous sommes tous assez fatigué par le décalage horaire et les voyages, il va nous falloir deux ou trois jours avant de réellement récupérer. Aujourd'hui, nous avons commencé de travailler quelque chose de plus physique tout en prenant en considération les contraintes du moment.

Vous êtes sans doute déjà au courant du forfait de Seb. Cela nous a beaucoup affecté au sein de l'équipe, surtout pour Seb quoi ! On avait tous envies, et certainement lui le premier, de le revoir jouer en Coupe Davis cette année. Malheureusement ce ne sera pas pour cette fois encore. Personnellement je suis dégoûté pour lui. Enfin c'est comme ça, il faut faire avec...
Il va resté avec nous pour encourager l'équipe. C'est vraiment bon esprit et cela va tous nous booster !

Enfin cela ne nous fait pas revoir notre objectif : La victoire ! On va s'adapter car tous les joueurs de l'équipe sont en pleine confiance... on peut vraiment faire quelque chose contre les Suisses. De leur côté, en dehors de Federer qui est vraiment au dessus du lot, ils sont tous prenables. Il n'y a donc aucun complexe à avoir, on va y aller franc jeu quelque soit la configuration de leur équipe.

Je retourne a l'entrainement là. Je vous remercie tous pour votre soutien et j'espère que vous mettrez le feu, même devant la télé ! Votre support est essentiel pour nous !

merci et @bientôt

(Im' sure Vale and Esther make less faults than his webmaster :rolleyes: )

Marine
04-07-2004, 09:20 PM
où Arnaud Clément cuisine des petits plats à base de lardons, d'oignons et de crème fraîche. «Ma grande spécialité», s'esclaffe-t-il.


Well, it's not provençal at all !! It's alsacian creme/oignons/lardons.... 100% caloric ! :lol:

Via
04-07-2004, 11:29 PM
no translation? :awww:

from google....says arnaud, "For the moment, that goes, I smell itself well. Physically, I also smell myself very well. I thus smell myself attack to play." :p

Via
04-07-2004, 11:57 PM
oh, no prob :)
you have been in luzern? and is it nice there?


it was a long long long time ago.... i seem to remember there's a lake right in the city, with lots of birds on the shore. i thought it's very beautiful then. i went to all the touristy places anyway. the mountains were also great.... they were so lush and green (so unlike the yellowish bush that we've got in aust)

Via
04-07-2004, 11:59 PM
marine, what's that about what arnaud eats? and what about 'Heureusement le mal n'est pas contagieux, comme le dit Grosjean en prenant son pote Clément par le cou.' ??

Lindsayfan
04-08-2004, 06:54 AM
Via- it means that a stupid journalist asked Seb if his virus was dangerous for the others and Seb hugged Arnaud and answered "do you like this answer?" ;)
basically he didnt reply to the question but hugging Arnaud, proved that his virus isnt contagious.

and thanks Marine for the faith in my french ;)

Lindsayfan
04-08-2004, 11:33 AM
THE DRAW

Friday:
Federer vs Escude
Heuberger vs Clément

Saturday:
Federer/Allegro vs Escude/Llodra

Sunday:
Federer vs Clément
Heuberger vs Escude

GOOD LUCK FRANCE!!! :worship: :banana:

esther
04-08-2004, 01:17 PM
Thanks for all those interviews and articles Marine and Vale!!!
havnet had much time to check myself but its good to be able to read them here! :D

cant be screwed translating but basically they just say Federer is NOT unbeatable and yes its sad that seb is sick :sad: lol

stephB
04-08-2004, 03:19 PM
it was a long long long time ago.... i seem to remember there's a lake right in the city, with lots of birds on the shore. i thought it's very beautiful then. i went to all the touristy places anyway. the mountains were also great.... they were so lush and green (so unlike the yellowish bush that we've got in aust)

i like the mountains. but just to see. i couldnt live there...i think i love our lowland with the baltic sea :)

Lindsayfan
04-08-2004, 03:49 PM
http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/reuters_ids/20040408/i/2947610520.jpg

http://www.daviscup.com/shared/medialibrary/image/gallery/DC_2764_gallery.JPG

http://www.daviscup.com/shared/medialibrary/image/gallery/DC_2763_gallery.JPG


Swiss finally at home
He may have been Swiss captain for a year and a half, but it has taken until now for Marc Rosset to captain his national team in a home Davis Cup by BNP Paribas tie, as Switzerland host France in Prilly.

Rosset, who beat the world No. 1 Jim Courier in the 1992 Davis Cup Final, will be hoping there are no further defeats for the world No. 1, as his side's hopes rest largely with the current world-best Roger Federer. At Thursday's draw at the Olympic Museum, Federer was like a magnet for journalists and fans, as he prepares to play his first match in Switzerland since taking over the top ranking spot in January.

Asked whether he was carrying extra pressure by being No. 1, Federer said: "It's extra pleasure. We've been on the road in Davis Cup for the past three years, so it's really nice to be back home, especially after what happened in Neuchatel against France three years ago. That defeat was probably the worst tie for me."

Federer will open what is Switzerland's first home tie since that dramatic French victory in the fifth set of the fifth rubber. His opponent will be France's hero from that tie, Nicolas Escudé, who was always nominated in this weekend's French team but will now play singles and doubles following the withdrawal through illness of Sebastien Grosjean.

"Sebastien has been letting me down in the last three matches," joked France's captain Guy Forget. "He couldn't play the fourth rubber against Switzerland in last year's quarterfinal, he was injured for the first round tie against Croatia, and now poor guy he's ill again. So it's very frustrating, but with the other guys on the team we can hold the flag really high, and I hope our team spirit will do the rest."

The only selection issue was who Rosset would nominate to play the second singles against France's Arnaud Clement. In the end he went for the 134th-ranked Heuberger over the more experienced Kratochvil. "Ivo is getting the better results," Rosset explained, "so I wanted to give him the chance against Clément where he has absolutely nothing to lose, but that still leaves the option open of using Kratochvil in the fifth match on Sunday if we need to."

Of the 11 meetings between the two nations, the French have won nine, and the good omen for them is that Switzerland's only two victories have both come on French soil. Also, after three years, a home tie is something new for the Swiss, one which revives memories of the Neuchâtel quarterfinal in which Escudé saved a match point before beating George Bastl 86 in the fifth set of the fifth rubber.

Escudé will have to tap into some of the 2001 form that saw him become the year's outstanding Davis Cup player. Unless Federer suffers an unexpected singles defeat, it seems certain France cannot win without taking the doubles, in which Escudé will partner Mickael Llodra against Federer and Yves Allegro. Assuming Federer wins his two singles, Escudé could well find himself back in the position he excels at - playing a live fifth rubber in a vital Davis Cup tie.

Lindsayfan
04-08-2004, 03:54 PM
http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afpji/20040409/040409054619.1kwbux440b.jpg

http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/album1/images/07.jpg

http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/album1/images/08.jpg

this last pic is just for me...RUSSELL COUTTS doing the draw! :hearts: :kiss:

http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/album1/images/01.jpg

irishface
04-08-2004, 06:30 PM
Thanks for all the news and piccies! My rough translation of Nono's diary for the non French speakers - http://www.freewebs.com/arnaudclement/articles.htm#point

michelleg
04-08-2004, 07:41 PM
I'd be fired up if I could watch it on my television, but hell will freeze over before that happens.

Crap cable company. Seven porn channels, five spanish language channels, three tourist garbage channels, three public access government channels, one LOSER golf channel, a freaking auto racing channel and I cant get the darn tennis channel.

:wavey: hi all, on a rant today.

Thanks for all the info/pics/articles/translations, everyone!

Via
04-08-2004, 11:11 PM
good to see smiles all around in the dc pics..... well wait till the matches start !!

thanks people for posting the dc stuff !!!

vale, thx for the explanation about seb/arnaud.... how sweeeeeet (says esther lol)

stephB
04-08-2004, 11:19 PM
wonderful page :)

esther
04-09-2004, 07:24 AM
thanks for the photos!

esther
04-09-2004, 07:28 AM
has this been posted?

Entretien avec Arnaud Clément : "Une revanche à prendre"

(08/04 - 17h30) - N°1 de l'équipe de France, Arnaud Clément ne sous-estime pas Ivo Heuberger, 133e mondial. La revanche de Toulouse passe par une victoire de "La Clé".

Arnaud, vous allez affronter Ivo Heuberger vendredi. Que pouvez-vous dire de lui ?
C'est un joueur que je connais bien. Je ne me souviens pas l'avoir rencontré, mais je l'ai vu jouer à plusieurs reprises. Ce qui est sûr, c'est que même si plus de cent places nous séparent au classement, je le prends très au sérieux. C'est un très bon attaquant. Il sera très motivé dans sa salle, devant son public, et il va sûrement se donner à fond. On sait très bien que s'il y a une épreuve pour laquelle les écarts de classement ne sont pas importants, c'est bien la Coupe Davis. C'est un match que je prends donc très au sérieux et il va falloir, dès demain, que je joue bien pour pouvoir apporter un point.

Guy Forget compte sur vous pour ce deuxième match où vous n'avez finalement pas le droit à l'erreur. Ne ressentez-vous pas un peu de pression par rapport à ça ?
Non, absolument pas. C'est peut-être ce que vous vous dites de l'extérieur, mais quand on vit la chose au sein de l'équipe, on ne le ressent pas du tout de la même manière. Franchement, je n'ai pas une pression supplémentaire par rapport aux autres joueurs. Je suis conscient de la physionomie de la rencontre, mais je suis persuadé que Nicolas peut battre Roger (Federer) demain. Et de mon côté, ce n'est pas en jouant un tennis moyen que je battrai Heuberger. Il va falloir que je joue bien. Bien sûr, mon point sera important, mais pas plus que les autres. D'autant que, comme je le répète, j'ai confiance en Nicolas. Je sais qu'il peut battre Roger.

"La défaite de Toulouse nous avait fait mal"

Nicolas Escudé parle d'un esprit de revanche par rapport au quart de finale perdu l'an passé face à ces mêmes Suisses, à Toulouse. Est-ce aussi votre sentiment ?
C'est une défaite qui avait fait mal, mais aujourd'hui c'est du passé. On préfère se tourner vers cette rencontre qui arrive. La seule chose qui reste de l'année dernière, c'est qu'on sait qu'on avait perdu contre les Suisses et qu'on a donc une grosse revanche à prendre. Ils nous avaient battu chez nous et on a vraiment à cœur de les battre chez eux cette année.

Vous avez pris l'habitude de gagner vos matches le vendredi en Coupe Davis (NDLR : dans cette épreuve, Arnaud Clément a remporté six victoires pour… six matchs disputés le vendredi)…
J'espère que cette bonne série va continuer le plus longtemps possible et notamment demain. Mais même si Ivo Heuberger est moins fort que moi sur le papier, je m'attends à un match très dur.

"Je regarderai l'OM avant d'aller dormir"

Pensez-vous déjà à un éventuel match décisif face à Roger Federer, dimanche ?
Non, pas du tout. Pour l'instant, je suis concentré simplement sur ce qui va se passer demain (vendredi). Et encore ! Même si ça commence vraiment à monter maintenant, ça ne sert à rien de se concentrer trop vite, trop tôt. On va prendre les matchs les uns après les autres. On verra comment se passe la journée de vendredi, puis on verra samedi et enfin, éventuellement, un match contre Federer dimanche. Pour l'instant, ce n'est pas à l'ordre du jour. Il y a d'abord ce match contre Heuberger qu'il faut gagner.

Regarderez-vous le match de Coupe d'Europe de l'Olympique de Marseille ce soir ou serez-vous déjà en train de dormir ?
J'aurai le temps ! Même quand je me couche tôt, ce n'est jamais avant minuit. Je pourrai donc voir Marseille gagner avant d'aller dormir !

Lindsayfan
04-09-2004, 08:03 AM
btw OM won 1-0 ;) so Arnaud,Seb and Guy are happy! :kiss:

esther
04-09-2004, 08:04 AM
Arnaud: It's time for revenge

(08/04 - 17h30) - The number one player in the French team, Arnaud Clement is not underestimating Ivo Heuberger, 133rd in the world.

Arnaud, you are going to play Ivo Heuberger on Friday. What can you say about him?
He's a player i know well. I don't remember meeting him, but i've seen him play several times. He isn't ranked that highly, i'm ranked about 100 places above him but i'm goign to take this match seriously. He attacks well. He will be very motivated in front of a home crowd and that will definately be a huge advantage. We know that in Davis Cup, people don't really pay attention to what you are ranked, that's the beauty of the tournament. I'll take the match seriously and hope i can play well to win a point for France.

Guy Forget is counting on you to win this second match- you don't have any room for error. Do you feel a bit of pressure because of this?
No, absolutely not. It's what you would think when you are looking at it from an outsider's perspective, but when you are actually part of the team playing, it's different. Frankly, i don't have extra pressure compared to the other players. I believe that Nicolas can beat Roger tomorow. I will have to play well too. I know that my match is important but not more than the others. But yeah, like i said, i have confidence in Nicolas. I know that he can beat Roger.

"The defeat in Toulouse is still with us."
Nicolas spoke about the notion of revenge after last year's loss in the quarters to the same Swiss team, in Toulouse. Do you feel the same way?
It was a really a painful loos, but it's over and we should be thinking of the present. The only thing about having that happen last year, is that we can look onto this tie and think about taking revenge, so its an added incentive. They beat us at home and we would love to do the same to them this year.

You have won all your matches which you have played on Friday.
(won 6/6 friday matches)
I hoe that i can continue this for tomorrow. But even though Ivo Heuberger isnt as strong as me on paper, i'm expecting a hard match.

"I'm going to watch l'OM before sleeping"

Are you thinking about a possible decisive match against Federer on Sunday?
No, not at all. For the moment, i'm concentrating on what i have to do Tomorrow (Friday). And if i thought too far ahead, it wouldn't do any good for my concentration anyway. We'll take the matches one at a time. We'll see how the day goes on Friday and then Saturday and then, eventually a match against Federer on Sunday. At the moment, it's not the main thing we're thinking about. Before that, theres a match against Heuberger to win.

Are you going to watch the Europe Olympic Cup tonight or will you be sleeping?
Nah, yeah i'll watch it, i'll have the time! When i sleep early, it's never before midnight anyway. So i can watch Marseille play before i sleep :D !

lizabeth..*
04-09-2004, 08:55 AM
LMFAO @ Nico's bald head.....
Not a good look Jesus....

irishface
04-09-2004, 11:17 AM
Arrrrggggghhhh! Esther! I just translated that Nono interview. I should have checked here first. :rolleyes:

I did the first one too for any non French speakers - http://on.starblvd.net/cgi-bin/bbsmsg?clementforum&tr=18.6

Lindsayfan
04-09-2004, 01:27 PM
FEDERER JUST BEAT ESCUDE :sad: :mad:

now allez ARNAUD!!! :banana:

Marine
04-09-2004, 04:49 PM
1/1

Arnaud WON 6/3 6/3 6/2 !
:worship:
http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afp_photo/20040409/sge.fxi22.090404163851.photo00.default-291x384.jpg

Marine
04-09-2004, 05:27 PM
Clement and Federer tee up a dramatic weekend
Two straight sets wins for Switerland's and France's top players have set up an exciting weekend of tennis in Lausanne, and once again emphasised how much the home nation rely on Roger Federer.

Federer's 62 64 64 victory over Nicolas Escudé put the Swiss in front, but any suggestion that his victory might put wind in the sails of Switzerland's second player Ivo Heuberger was wiped out after 18 minutes of the second singles, when Arnaud Clément broke Heuberger and went on to dominate the match.

Clemént's 63 63 62 win will earn him fewer plaudits than he deserves, given that at 25th he is 109 ranking places above Heuberger, but it was a near-perfect display to wipe out Switzerland's advantage. And the way he left Heuberger with fading confidence in the third set suggests that Switzerland's chances really do rest with Federer winning all his three rubbers, as the French must fancy their chances if the fifth is live.

This was really Roger Federer's day. Playing his first match on Swiss soil since becoming world No 1 in Australia 10 weeks ago, he was given a standing ovation when he walked out onto the court for his match against Escudé.

"I wasn't sure what to expect," said Federer. "It was very nice, very loud, a little bit of a surprise, but the people were keen to see me in Switzerland as the No 1 player, and it was a hell of an atmosphere. It almost distracted me a little from my tennis, I almost got goosebumps, it was quite emotional at the beginning. I was very touched."

In that eulogistic atmosphere, an emotional man like Federer might have been vulnerable to a good start by his opponent. Yet despite Escudé holding his opening service game to love, Federer played a set and a half of superb tennis. He didn't lose a single point on serve in the first set, and though his level dropped from the middle of the second set as Escudé got more into the match, Federer conceded just 22 points in 14 service games, five of them double faults.

From the moment Clément played a precision backhand lob on the run to break Heuberger for 3-2, the outcome of the second singles was clear. Clément is in many ways a model Davis Cup player, and handled the pressure of needing to win with great calmness. "I think it was a perfect match," he said. "I had a good start, a very good finish, my net game was good, my baseline game was good, everything worked well."

Some of Clément's cunning suggested his clash with Federer on Sunday - which will be live thanks to the 1-1 day one score - could be wonderful to watch. He moved superbly, and made some winning passes off shots Heuberger clearly thought had won him the point.

The match was memorable for the unusual sight of Switzerland's captain Marc Rosset calling for the stadium microphone to appeal for calm among the passionate mostly-Swiss crowd. After a line call which Heuberger felt had gone unfairly against him, Rosset got up and began arguing with umpire Javier Moreno. Hoping to disrupt Clément's rhythm, the crowd got involved too, but didn't know when to stop. Rosset, the man whose temper once caused him to retire from a Davis Cup match because he had damaged his wrist punching an advertising board in anger, picked up the microphone and said: "The umpires have made their decision, please now respect it."

Neither captain is expected to make any changes for the next two rubbers. Federer and Yves Allegro are due to face Escudé and Michaël Llodra in the doubles, with Federer squaring off against Clément in the first of Sunday's singles. If after that it is 2-2, Rosset will have to decide whether to go with Heuberger or the out-of-form Michel Kratochvil, either of whom would start as clear underdog against Escudé.

Who said Swiss were well-educated people ? LOL

Marine
04-09-2004, 05:29 PM
http://www.daviscup.com/shared/medialibrary/image/gallery/DC_2844_gallery.JPG

:lol:
http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afp_photo/20040409/sge.fxj69.090404164948.photo00.default-384x316.jpg

Lindsayfan
04-09-2004, 05:39 PM
Who said Swiss were well-educated people ? LOL

swiss are very polite,apart from Rosset and some idiots at the tennis match today :p

Lindsayfan
04-09-2004, 05:46 PM
omg arnaud's shoes r scaring :eek:

http://www.daviscup.com/shared/medialibrary/image/gallery/DC_2838_gallery.JPG

http://www.fft.fr/news/photos2004/clement09.jpg

http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/album2/images/04.jpg

http://www.fft.fr/evenements2004/CD-FranceSuisse/album3/images/10.jpg

Marine
04-09-2004, 08:38 PM
At least it's the same color as the t-shirt. But scaring though !

A quote of a guy I love more and more.... :rolleyes:
Marc Rosset (capitaine suisse)
« Il faut arrêter de vous voir trop beaux vous, les Français, avant le double. Ce point n'est pas acquis. L'année dernière, vous pensiez gagner et on vous a mis 4-1 à Toulouse, excusez-moi ! »

Marine
04-09-2004, 08:46 PM
audio interview in english (arnaud)
http://www.daviscup.com/news/newsaudio.asp?id=12870

irishface
04-09-2004, 10:28 PM
Marine - merci beaucoup! That interview.....Nono in English *sigh* He's speaking it so well these days. Every year he gets better. *is proud* I wish I could say the same for my French. *blushes*


ALLEZ LES BLEUS!


Edit - I told you my french wasn't getting better. oops.

Via
04-10-2004, 01:49 AM
translation of arnaud's english interview:

"yeah very happy it's a very good match today...."

no..... you don't really want me to do this lol!!!!!!!!! just glad that i can keep a copy so i can listen to it any time i wish. thanks to the davis cup people :)

for downloading this is the direct link: http://www.daviscup.com/shared/medialibrary/audio/mp3/DC_2846_mp3.MP3

love him :kisses:

misyou25
04-10-2004, 02:52 PM
they won! well done!!!!!!!!!

Marine
04-10-2004, 03:26 PM
Yes, they won in 4 sets !!!! :bounce: :bounce: :bounce:

Lindsayfan
04-10-2004, 04:12 PM
http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afp_photo/20040410/sge.gbg89.100404154727.photo00.default-384x266.jpg

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afp_photo/20040410/sge.gbg61.100404154526.photo00.default-318x384.jpg

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afp_photo/20040410/sge.gbg44.100404154313.photo00.default-384x328.jpg

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afp_photo/20040410/sge.gbh86.100404155715.photo00.default-384x288.jpg

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afp_photo/20040410/sge.gbd39.100404152326.photo00.default-281x384.jpg

Lindsayfan
04-10-2004, 04:18 PM
French Teamwork Takes The Doubles


France has taken a significant step towards reaching September's Davis Cup by BNP Paribas Semifinals, with a four-sets win in the doubles of the Lausanne quarterfinal. The French team of Nicolas Escudé and Michael Llodra beat Switzerland's Yves Allegro and Roger Federer 67(4) 63 76(5) 63 to take an absorbing match and with it a 2-1 lead into the reverse singles.

It was a tremendous victory for the French pair, who started slowly but soon found excellent teamwork. Llodra was the architect, a vastly improved doubles player over the past 18 months, whose big left-handed serve was never broken. For his part, Escudé made more errors but found his best tennis when he needed it most.

Yet any analysis of the match cannot avoid the conclusion that Switzerland had the weak link. That's a harsh verdict on the 25-year-old Allegro, who didn't play badly, but from the start it was clear he plays too few matches at this level, and the number of returns he missed ultimately proved crucial.

As a result, Federer inevitably took on more responsibility, and for much of the match it worked. But the pressure told as he dropped his serve three times in the first three sets, and his was the serve to suffer at the sharp end of the third set when the doubles was effectively decided.

The Swiss took the first set on a 7-4 tiebreak having never been behind, but the French broke Federer in the fourth game from 40-15 down, which sufficed to level the match.

In the third, the French looked to have earned the decisive break when Federer was broken for the third time at 5-5, but the Swiss then broke Escudé to take the match into a second tiebreak. The home nation led 5-3, but four inspired points from Llodra saw France turn it round. As the left-hander hit the winning backhand return which closed the set, he leapt for joy and clenched his fist, a celebration almost worthy of winning the Davis Cup itself.

At that moment he knew the force was with the French, and when Allegro was broken in the fourth game of the fourth set, the mountain proved too high for the Swiss to climb. Allegro saved two match points on his serve as the French ran rampant, but it only delayed the inevitable by a few minutes, as a Llodra serve that Federer couldn't handle ended the match after exactly three hours.

Llodra said afterwards: "I think the difference between the two pairs was that we were able to raise our level at the most important moments. The role of Guy [Forget, the French captain] was also very important, especially after we lost the first set. He got us into the right frame of mind for the second set."

The Swiss captain Marc Rosset said: "I'm disappointed with the result, but I'm very happy with the attitude of my players, and we haven't given up hope for tomorrow."

Indeed not everything is lost for the Swiss. Despite the disappointment of his defeat in the doubles, the world No 1 Federer still goes into his match against the 25th-ranked Arnaud Clément as a clear favourite, and if he can win that, then the tie will go to a live fifth rubber just as the quarterfinal in Neuchâtel did three years ago.

On that occasion Escudé came back from match point down to beat George Bastl 86 in the fifth set, and the Frenchman is likely to feature this time. He will certainly start as favourite against either the nominated Ivo Heuberger or the more experienced Michel Kratochvil, though since the hip injury that caused him to miss six months of last year he has struggled to play on three successive days, so the tie may not be quite as decided as it seems after the doubles.

Marine
04-10-2004, 05:23 PM
Thanks Vale.

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/reuters_ids/20040410/i/611639658.jpg

Mrs. B
04-10-2004, 07:32 PM
during the presentation today. The French team:

Mrs. B
04-10-2004, 08:05 PM
hello, young lovers! :hearts:

Via
04-10-2004, 11:06 PM
many thanks to all !!!!!!

good luck to the frenchies on sunday :D

sally
04-11-2004, 03:08 AM
:wavey: Hi y'all! So this is where you all hang out. Hey there Irish, Via, Michelle, and Estherrrr! Cool forum. So great to find even more frenchie-fans. And I like these smilie things. So easy to click on (computer savey I am NOT. I apologize in advance for going overboard with them but it's the first time I can't screw up) Love your anecdotes Michelle. What??? You say you were NOT stalking Nono on the golfcourse? Yeah...right :rolleyes: You can stalk in your sleep. You are the only person in the world who can stalk 5 stories up...well, Erin could probably pull that off too. I bow to such talent :worship: Then you nonchalantly mention that you talked to Seb in the elevator and were staying on the same floor. Good God woman...do your talents never cease??? (I can't help but wonder what Esther would do in an elevator with Seb...heh-heh :devil: sorry Esther but it gave me the chance to use another smilie)

Well, it sure is nice to find you all here and a big cheer for the Frenchies on Sunday!!!!!! Wouldn't it be great if they won??? :bounce:

michelleg
04-11-2004, 04:54 AM
:wavey: from the :devil:

Hiya Sally! Glad to have you here!

<<diffusing that stalker image>> I just am at the right places at the right times. :angel: Besides that, I don't speak unless spoken to, so there you have it :)

GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO NONOOOOOOOOOOOOO!!!!!

P.S. Those damn Bryan brothers were on ESPN tonight. They need Ritalin.

sally
04-11-2004, 05:17 AM
Hmmmm. Need I remind you of the classic "Tommy Haas underwear-investigation-case" checked out by a certain :angel: in a sportswear store? I rest my case.

esther
04-11-2004, 08:30 AM
thanks for posting everything, Vale, Marine and Mrs. B!!!!

Just one more match!!! :D :D :D

*sigh* Arnaud's english IS getting better!!! His voice/english accent is sooo distinct isnt it?!!! :inlove: good luck for today!!! DO US PROUD!

esther
04-11-2004, 08:32 AM
HI SALLY!!! :wavey:
great to see you again!!! hope you'll be around here more often!! :D
and i wouldn't do nethign evil to Seb if i was stuck with him in a lift ;) i had the chance to do everything i wanted (or almost) in January, i'm satisfied haha

esther
04-11-2004, 08:46 AM
hey u know on the FFT site...how it says that Mika has never lost his serve during doubles...is that EVER?!!! He has NEVER in how many doubles matches he's played in DC lost his serve?!! thats amazing?!!!!

esther
04-11-2004, 08:47 AM
Entretien avec Nicolas Escudé : "Ne pas s'endormir sur nos lauriers"

(10/04) - Battu par Roger Federer ce vendredi, Nicolas Escudé a su se ressaisir pour apporter le point du double avec Mickaël Llodra. Déjà, "Scud" se projette sur les derniers simples de ce dimanche.

Nicolas, c'est une victoire qui fait du bien…
C'est sûr que cela fait du bien de virer en tête avant la dernière journée. On est confiants, mais on ne doit pas s'endormir sur nos lauriers.

Il y avait beaucoup de pression et pourtant, vous vous en êtes parfaitement sorti…
Il y avait forcément de la pression. Sur les rencontres de Coupe Davis, le double est souvent décisif. C'est d'autant plus important lorsque l'on doit ensuite affronter en simple le numéro 1 mondial, et qu'il a été très peu inquiété sur les dernières rencontres qu'il a disputées. Le double était donc très important et on a su répondre présent.

Vous avez connu des hauts et des bas sur cette rencontre…
Par moment, sur les fins de set, tout le monde élève son niveau de jeu. Ceux qui mènent au score sont peut-être un peu tendus, un peu crispés. Ceux qui ont un break de retard jouent peut-être un peu plus libérés. On est vraiment contents d'avoir gagné en quatre sets et de mener aujourd'hui 2-1.

Votre match de simple contre Federer, hier, vous a-t-il donné des repères ?
Forcément. Cela aide d'avoir joué en conditions de match contre Roger Federer la veille. Les repères, je les avais, j'avais déjà joué un match.

Vous avez mis un set pour vous régler avec Mickaël, mais ensuite vous avez dans l'ensemble bien maîtrisé la situation…
On était un peu tendus en début de match, mais c'est un peu normal. On a pris un break rapidement sur mon jeu de service. Après, on a couru derrière le score. On est bien revenus, on perd finalement le premier set au tie-break, mais on aurait très bien pu le gagner.

Quels conseils auriez-vous à donner à Arnaud Clément qui va affronter demain Roger Federer ?
Contre les Suisses, il faut y aller la fleur au fusil et les enterrer !

Dans le cas où vous auriez à disputer un cinquième match décisif, comment faut-il aborder ce type de rencontre ?
Comme tous les matchs, même s'il y a forcément un peu plus de pression. Par rapport aux rencontres que l'on peut jouer sur le circuit, il y a plus de stress. Mais l'objectif, c'est d'en sortir vainqueur !

Vous connaissez parfaitement ce type de situations. Vous l'avez déjà vécu contre Bastl face à la Suisse ou contre Arthurs face à l'Australie…
Pour l'instant, j'ai connu, c'est vrai, des expériences heureuses dans ce type de situations. Je sais ce que cela représente, je sais comment les gérer.

Physiquement, comment vous sentez-vous ?
J'avais dit, hier, que j'étais prêt à faire des extras jusqu'à lundi ! Il n'y a aucun souci pour l'instant. Forcément, on récupère mieux après une victoire qu'après une défaite.

Quel que soit votre adversaire demain - Heuberger ou Kratochvil -, vous serez mieux classé que lui, vous n'aurez donc pas de droit à l'erreur…
Que ce soit face au numéro 1 mondial, au 10e ou au 200e, un cinquième match de Coupe Davis, c'est très spécial. Tout le monde peut battre tout le monde. "

esther
04-11-2004, 09:01 AM
Beaten by Roger Federer on Friday, Nicolas Escude has just won the doubles match with Mika Llodra. 'Scud' is already thinking of the final match on Sunday.

Nicolas, it was a big victory
Yeah, defineatly, it was a huge advantage to win the doubles before going into the last day. We are confident, but we have to keep focus.

There was heaps of pressure, but you still were able to pull off the win
It was tense. During Davis Cup ties, the doubles is often the match which decides who wins. Furthermore, if we lost the doubles we would have been forced to win against the number one in the world in singles and he has won his previous few matches extremely confortably. It was great to win the doubles, but we have to keep going.

You've experienced the highs and the lows of this tie...
For the moment, at the end of the sets, everyone is responsible for how well they play. When you are losing, you are always tense but as soon as you break, you feel a bit more relaxed. We are really happy to have won in 4 sets and lead 2-1 at the moment.

MIka and yourself needed a set before getting into the match and dominate the match...
We were tense at the start of the match, but that's all normal. We soon broke on my serve. After that, it was quite easy. We came back well, and even though we lost the first set in the tie break, we could have just as easily won it.

What advice did you give Arnaud who's playing Federer tomrorow?
Contre les Suisses, il faut y aller la fleur au fusil et les enterrer !

Dans le cas où vous auriez à disputer un cinquième match décisif, comment faut-il aborder ce type de rencontre ?
Comme tous les matchs, même s'il y a forcément un peu plus de pression. Par rapport aux rencontres que l'on peut jouer sur le circuit, il y a plus de stress. Mais l'objectif, c'est d'en sortir vainqueur !

Vous connaissez parfaitement ce type de situations. Vous l'avez déjà vécu contre Bastl face à la Suisse ou contre Arthurs face à l'Australie…
Pour l'instant, j'ai connu, c'est vrai, des expériences heureuses dans ce type de situations. Je sais ce que cela représente, je sais comment les gérer.

Physiquement, comment vous sentez-vous ?
J'avais dit, hier, que j'étais prêt à faire des extras jusqu'à lundi ! Il n'y a aucun souci pour l'instant. Forcément, on récupère mieux après une victoire qu'après une défaite.

Quel que soit votre adversaire demain - Heuberger ou Kratochvil -, vous serez mieux classé que lui, vous n'aurez donc pas de droit à l'erreur…
Que ce soit face au numéro 1 mondial, au 10e ou au 200e, un cinquième match de Coupe Davis, c'est très spécial. Tout le monde peut battre tout le monde. "[/QUOTE]

xuzizhen
04-11-2004, 04:36 PM
bravo!!!!!!!!!!!!!!!
Fra 3:2 Sui !!!!!!! well done Escu!!!!!!!!

michelleg
04-11-2004, 04:36 PM
*cheering* YEA!!!! Nico pulled through and France wins :)

xuzizhen
04-11-2004, 04:39 PM
Escude Sends France Through
France is through to the Davis Cup by BNP Paribas Semifinals where it will face Spain in September, after defeating Switzerland 3-2 in Prilly.

Despite Roger Federer's best efforts, who won the fourth rubber to force a decider, Michel Kratochvil couldn't assume the mantle of home-town hero in the fifth and decisive rubber. Once again Nicolas Escude squeezed the French through in a fifth rubber, as he did in the 2001 Final in Melbourne, defeating Kratochvil 76(3) 64 76(8).

Spain will host the semifinal with France, which will be played 24-26 September.

More Soon....

Via
04-11-2004, 11:31 PM
some pics from the 3rd day
http://www.daviscup.com/shared/medialibrary/image/gallery/DC_2947_gallery.JPG
http://www.daviscup.com/shared/medialibrary/image/gallery/DC_2925_gallery.JPG

Lindsayfan
04-12-2004, 12:07 AM
:worship: :hatoff: CONGRATS FRANCE AND...BONNE CHANCE VS SPAIN!!! :worship: :hatoff:

michelleg
04-12-2004, 01:08 AM
Yay for tummy shots!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Thanks, Via :p

Marine
04-12-2004, 12:22 PM
It's desert here...do i have to remind that France is in semi ? :confused:
Everybody was in Easter's week-end like me, or everybody didn't care about it ?

Marine
04-12-2004, 01:05 PM
l'equipe:

À LA FIN du cinquième match, joueurs et capitaines se congratulèrent. « Ce que j'ai dit à Escudé en rigolant à ce moment-là ? Ça commence par "e" et ça finit par "é"... », avoua Marc Rosset. :eek: :fiery:
Aussitôt la rencontre emballée, l'esprit était revenu à l'entente cordiale. Oublié le coup de gueule du vendredi à l'encontre d'un joueur (Heuberger) à l'engagement jugé suspect : « Au niveau de l'état d'esprit et de la combativité, Michel a fait ce que j'attendais de lui, assura le capitaine suisse. Il manque de rythme et de repères, mais il a montré qu'il avait du coeur, c'est d'ailleurs pour ça qu'il y a eu une telle ambiance jusqu'à la fin... Maintenant, on a perdu et j'assume complètement mes choix. »


« "Nico" a assuré »
Avant que Kratochvil n'enfile l'habit de joker de la dernière chance, Roger Federer avait égalisé face à Arnaud Clément sur un score plutôt net (6-2, 7-5, 6-4) : « Je me suis bien senti d'entrée (4-0 en un quart d'heure...), expliqua le numéro 1 mondial. Je me suis néanmoins trouvé un peu plus en danger contre Arnaud que contre Escudé vendredi. Surtout dans le deuxième set où j'ai mené sur plusieurs de ses jeux de service et où il s'accrochait bien. Ce n'était pas évident, il restait bien dans le match, et, franchement, ça aurait pu tourner... Une fois le match gagné, j'ai croisé Michel Kratochvil et je lui ai dit que je croyais très fort qu'il pouvait l'emporter. Moi, j'étais très content de lui offrir cette opportunité, ce que je n'avais pas réussi à faire l'an dernier en Australie, en demi-finale. Il a perdu mais je crois qu'il a compris qu'il fallait qu'il change sa nature sur le court. D'ailleurs, j'étais convaincu qu'il allait se donner à fond. C'est tout passé près. L'important est d'avoir tout essayé. »

Kratochvil, déçu mais pas abattu, n'en disait pas moins : « J'ai tout donné et quand Escudé a servi à 5-3 pour le match, j'ai réussi ce jeu incroyable (agrémenté de trois superbes coups gagnants du Suisse) et je croyais que ça pourrait tourner au tie-break. À 6-3, j'ai même cru au miracle, en vain... Je reviens à un niveau correct mais encore insuffisant. Ça fait un an et demi que c'est un peu un cauchemar pour moi (blessures, perte de confiance, chute au classement) mais ce genre de match peut m'aider à m'en sortir. »

Sa performance a été suivie attentivement par Julien Benneteau, le bleu de la bande. « C'était pas évident ce dernier match. Autant sur le double, en tant que spectateur, je n'avais jamais « mouillé » tellement je savais "Nico" et "Mika" forts ensemble, autant là, dans ce match décisif, c'était dur. À 6-3 au tie-break, on avait vraiment envie d'aider Nicolas mais on était impuissant. Pour ma première présence dans le groupe, je devais me tenir prêt à toute éventualité, en cas de blessure d'Arnaud ou de Nicolas. Heureusement pour nous, ce dernier a pu tenir sa place. Et plus que bien ! »

Alors qu'il venait de subir la deuxième vraie défaite de sa carrière en Coupe Davis (les deux fois contre Federer), Arnaud Clément parvint à évacuer rapidement sa déception : « Roger est un joueur exceptionnel qui joue très très bien les points importants. J'ai fait un bon match, mais pas le match parfait. Si je l'avais fait, j'aurais peut-être eu une chance de gagner. De toute façon, l'essentiel c'est que Nicolas ait rapporté ce troisième point. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'étais serein pendant qu'il jouait, parce qu'il n'y avait pas non plus 6-2, 6-2, 5-2, mais j'ai toujours gardé confiance. Contre un Kratochvil très dangereux, qui n'avait pas dû jouer à un niveau aussi élevé depuis longtemps, "Nico" est resté solide tout le temps dans des conditions compliquées. Encore une fois, il a assuré ! »

Et déjà Clément se projetait vers l'avenir : « Sur la terre battue espagnole, ce sera très dur et il nous faudra réaliser un miracle comme sur le gazon australien, il y a trois ans. Ça demandera beaucoup de préparation de notre côté car on est tous plutôt plus à l'aise sur surface rapide. » Personne ne doute qu'Arnaud saura forcer sa nature...

michelleg
04-12-2004, 03:04 PM
*befuddled*

:wavey: I'm here and still cheering! Think it's due to the holidays, Marine.

irishface
04-12-2004, 08:53 PM
I'm here now! Sorry....Easter weekend, you know? Clashing with DC is so inconsiderate. :rolleyes:

Félicitaions France! Nico is DC hero AGAIN! My goodness, he's a handy chappie to have on the team.


Bonjour Sally!



Edit - I put all the DC photos in a gallery - http://img41.photobucket.com/albums/v126/arnaudclement/DAVIS%20CUP/APRIL%2004/

Via
04-12-2004, 11:16 PM
i've been here all along marine....... you were the one missing lol!!!!!!!!

last night one of our regular sports programs graciously showed 5 seconds of arnaud (blue shirt, blue shoes), coz he was lucky enough to be playing against the world no. 1. what a surprise, i didn't expect a non-aussie davis cup tie was worth a mention here. is it that roger federer is finally replacing the samprases and agassis in terms of local tennis appeal???? :eek:

prazz_m
04-13-2004, 12:55 AM
lol via are you talking about sbs sports program? they actually showed a bit of the davis cup...very impressed!

Marine
04-13-2004, 08:10 PM
Via, who's your avatar ?? :confused:

Lindsayfan
04-13-2004, 09:47 PM
yes via,i was wondering the same...

Via
04-13-2004, 11:12 PM
hehe... are you gals interested? he's not a tennis player.

no prazz..... not sbs coz i always know sbs tends to have quite good coverage of tennis, at least with short reports. it's 10's sports tonight..... amazing !!

esther
04-14-2004, 02:16 AM
SPORTS TONITE SHOWED ARNAUD?!!!! *shocked*
i gave up watching that show long long ago...except for after special occasions like afl grand finals but thats a different story :)

Sorry marine!! of COURSE we all cared, i think we all knew that they had won and everything but didnt have time to come check stuf out and post etc. but yeah we are all extremely happy and proud!!! :D :D :D

i'm not ruling out france just yet out of the semis...who knows WHO will be in the team and who will be in form etc...I mean who would have expected Belarus to beat Argie 5-0 (still upset about that btw!) but yeah. I have faith!! allez :D

esther
04-14-2004, 02:17 AM
thanks for all those DC photos irish i'm looking at them/saving them right now :)

esther
04-14-2004, 03:45 AM
Entretien avec Guy Forget : "Mes joueurs m'ont comblé de bonheur"

(11/04) - Guy Forget est un capitaine heureux. Lui et ses joueurs ont pris leur revanche sur la Suisse, et ils retrouvent les demi-finales de la Coupe Davis.

Guy, c'est une grande victoire…
Oui, c'est une grande victoire parce qu'on avait une revanche à prendre par rapport au quart de finale de l'année dernière à Toulouse. En plus, notre numéro 1, Sébastien Grosjean, n'était pas là. Il était là physiquement, mais il ne pouvait pas nous apporter son talent et sa volonté sur le terrain. Je crois que les gars se sont bien serrés les coudes, se sont bien préparés et ont montré un visage merveilleux tout au long de ce week-end. Je suis vraiment très fier d'être leur capitaine ce soir.

Selon vous, qu'est-ce qui a fait pencher la balance du côté de l'équipe de France ?
Je crois que c'est leur engagement, leur sérieux, leur volonté de ne jamais douter, de donner le maximum au groupe et de se défoncer sur chaque point. On a été battus à deux reprises par un Roger Federer qui était intouchable, et malgré ça, les gars ont rebondi derrière. D'ailleurs, Arnaud Clément m'a dit une phrase merveilleuse. Quand il est arrivé sur le terrain aujourd'hui, tout le public était contre lui, c'était infernal. Et à un moment, il m'a regardé et il m'a dit : "Tu te rends compte de la chance que j'ai d'être là ?" Là, je me suis dit que c'était fabuleux. On mène 2-1, il joue le numéro 1 mondial qui est archi-favori et il me sort une phrase aussi belle que ça. Là, je me suis dit que ces gars étaient prêts à aller au bout du monde pour cette équipe de France. Il a beau avoir perdu ce match, derrière, Nicolas a repris le flambeau. Il a gagné avec une petite douleur au pied, mais en pratiquant un tennis de rêve. Je suis vraiment très, très heureux. Mes joueurs m'ont comblé de bonheur ce week-end.

Avez-vous douté lorsque Nicolas Escudé a eu trois balles de set contre lui dans le tie-break de la troisième manche, sachant qu'il était blessé au pied ?
J'ai douté, oui ! Je pensais qu'il allait perdre le set. Mais à ce moment-là, il a fait trois points extraordinaires pour recoller à 6-6. Il y avait une ambiance complètement électrique dans la salle et je n'ai même rien osé lui dire quand il est passé au changement de côté, si ce n'est "Reste dans ta bulle". Je voyais qu'il était en train de créer une sorte de mini-exploit sur ce tie-break et il est allé au bout. J'étais vraiment admiratif de tout ce qui se passait à ce moment-là !

L'esprit d'équipe prend vraiment toute sa dimension sur une telle rencontre…
Oui, une nouvelle fois ! Je crois qu'une telle rencontre se gagne grâce au talent des joueurs, mais surtout grâce à cette solidarité qu'il y a entre eux. Sébastien Grosjean en est un parfait exemple. Il reste là avec ses copains, il les encourage, il vient aux entraînement alors qu'il pourrait se reposer tranquillement chez lui en Floride. Les gars sont un peu comme les rugbymen de l'équipe de France ! On dirait qu'ils vivent toute l'année ensemble, qu'ils partagent tout. On dirait que c'est un vrai sport d'équipe alors qu'à la base, il ne faut jamais l'oublier, ce sont vraiment des individualistes nés. Ils font tout pour eux, ils sont en général assez égoïstes mais en l'espace d'une dizaine de jours, ils arrivent à vivre presque comme des frères.

Vous allez maintenant affronter l'Espagne, chez elle, en demi-finale. Que cela vous inspire-t-il ?
Ce sera très, très difficile. Les Espagnols seront largement favoris, surtout chez eux. Ils ont cinq, si ce n'est six, joueurs capables de battre notre numéro 1 tous les jours à la régulière sur terre battue. A partir de là, sur le papier c'est mission impossible. Pourtant, je crois qu'on peut grappiller le point du double. D'autre part, un Sébastien Grosjean en grande forme peut, à mon avis, réussir un exploit. Et si on se retrouve alors à 2-2, qui nous dit ce qui peut se passer… On va vraiment jouer cette demi-finale avec le même état d'esprit, on va se préparer du mieux possible et ma foi, on n'aura rien à perdre. On va essayer de leur préparer un petit coup de Trafalgar là-bas.

C'est une mission qui ressemble un peu à celle de la finale de Melbourne, en 2001…
Oui, si ce n'est que ce sera peut-être encore plus difficile. Sur gazon, on avait quand même un garçon comme Cédric Pioline qui avait déjà été finaliste à Wimbledon, on avait un Nicolas Escudé qui avait déjà battu Lleyton Hewitt à Wimbledon. On se disait donc qu'il y avait peut-être un coup à jouer. Les Espagnols, ce sera un peu plus ardu encore. Mais ce challenge me plaît. On va essayer de se passer le mot avec tous les gars du groupe pour arriver sur ce match archi-motivés.

Les petits malaises dont on avait parlé après le quart de finale de Toulouse l'an passé, puis à Metz au premier tour cette année, sont-ils dissipés ?
Si on a gagné aujourd'hui, c'est justement parce qu'il y a eu Toulouse l'année dernière. Voilà exactement comment on peut perdre une rencontre l'an passé et la gagner cette année. On n'avait pas fait tout ce qu'il fallait avant Toulouse, alors que cette fois, on a fait le maximum pour bien se préparer. Malgré, à nouveau, le forfait de Sébastien Grosjean et sans Fabrice Santoro, ce qui est d'une certaine manière un handicap, on arrive quand même à l'emporter. Cela me réconforte dans mes choix, dans les valeurs que je défends et dans l'image que j'ai envie de donner de cette équipe de France.

Et avez-vous eu le sentiment d'avoir tout le tennis français derrière vous ?
Je pense que tous les passionnés de sport s'identifient à cette équipe. Cette équipe est belle, les joueurs ont une belle attitude, un beau comportement. Je crois qu'on essaie tous de faire la promotion de notre sport et aujourd'hui, cette équipe de Coupe Davis en est une formidable vitrine.

esther
04-14-2004, 04:01 AM
Guy Forget: My players filled me with happiness

(11/04) - Guy Forget is a very happy captain. His players and himself have taken revenge on the Swiss and earnt themselves a place in the DC semis.

Guy, it's a big victory...
Yeah, it's a big win because we've been able to get revenge after having them beat us last year in the quarters in Toulouse. Also, our number one player Sébastien Grosjean, wasnt there. He was physically there with us, but he wasn't able to bring his talent onto the court. I think that the guys felt very close knit while preparing and were in very high spirits throughout the week. I'm really happy to be their captain tonight.


What do you think tipped the balance for the French side?
I think it was our dedication, our seriousness, our desier to never give up and to give everything we had to win each point. We were beaten twice by Roger Federer, who i think is untouchable at the moment, but other than that, the others rebounded and were able to win the other matches to clinch the tie. Arnaud Clement put it into words perfectly. When he came onto the court, all the public was against him, it was hell. He looked at me and said, 'do you realise how lucky i am to be here?" I thought that was great. We were leading 2-1, he was playing the number 1 in the world and says somethign as beautiful as that. I thought to myself how dedicated these guys really are and what they would give for their team. Arnaud lost that match, but Nicolas came back and won it for us. He won with a small pain in his foot, but he played dream tennis. I was really, really happy. My players have really made me extremely happy this weekend.

Did you have doubts when Nicolas Escudé had 3 set points against him in the 3rd set tie break, when he had a problem with his foot?
Yeah! i thought he was goign to lose the set. But then, he played 3 huge points to come back 6-6. The atmosphere was absolutely electric and i didn't dare say a word at the change of ends. I saw that he was in the middle of playing an amazing come back in the tie break and he succeeded. I felt a huge sense of admiration with everything he did at that moment.

The spirit of the team took on a new dimension...
Yes, it did yet again. I think that, to have won a tie as speical as that, it wasnt just thanks to the talent of our guys, but the closeness of the group.
Sébastien Grosjean is a perfect example of that. He stayed with his friends, he encourages them, he came to all the training sessions instead of going back and relaxing in Florida. The guys are a bit like the French rugby players! We live together and we share everything.

In an event like Davis Cup, it is such a team effort. Within the 10 days, the guys live almost as though they are brothers.

You are now going to play Spain in the semis, in Spain. What can you say about it?
It will be very, very difficult. The Spaniards will be huge favourites, especially as they are playing at home. They have 5, if not 6, players capable of beating our number one player on clay. On paper, it looks impossible. However, i believe we can win the doubles. And, if Seb is in form, in my opinion he can make a difference. If we find ourselves 2-2, who knows what can happen…We are going to play the semi final with the same mindset, we’ll prepare as well as possible and I will never lose hope. We will try to prepare ourselves over there.

It’s a challenge which is a bit like the final in Melbourne in 2001…Yes, but it may be a bit more difficult. On grass, we had Cédric Pioline who was a Wimby finalist and we had Nicolas Escudé who had already beaten Lleyton at Wimbledon. So, it wasn’t too bad. The Spanish, it will be a harder fight to win. But I like a challenge. We are going to have a word with all the players.

The small concerns which you have spoken about after the quarter final in Toulouse last year, then at Metz after the first round this year…What’s happened with them?
If we won today, it was because of what happened at Toulouse last year. With the loss last year, we were able to win this year. We hadn’t done everything we should have before Toulouse, so this time we knew what we had to do to prepare better. Despite the fact that we didn’t have Seb or Fabrice, which was a big disadvantage, we were still able to win. It supported my choices and my values and the image I want the French team to depict.

Do you think that all of French tennis was behind you ?
I think that all sport fans can identify with the team. This is a beautiful team, the players have a great attitude and behaviour. I think that we try and promote our sport the best we can and today, our DC team is something we should be very proud of.

Lindsayfan
04-14-2004, 09:48 PM
hehe... are you gals interested? he's not a tennis player.




yes we are...who is he?

Marine
04-14-2004, 09:52 PM
Don't be secret Via !!! WHO IS ? It looks like a pic of the 70's ! LOL

irishface
04-14-2004, 09:56 PM
Thanks for the translation, Esther.

On paper, it looks impossible.

At least he knows. :sad:



VIA!?! A non-tennis player? I don't think that's allowed. *checks rule book* ;)

Via
04-14-2004, 11:12 PM
arnaud's so sweetdo you realise how lucky i am to be here? :kiss:

heeee gals you can't stand a little suspense, can you ????? :p

the cute young man is dhani harrison, son of beatle george...... nah, it's not an old photo.

Lindsayfan
04-15-2004, 11:04 AM
hehehe i told to marine it looked like a beatle! :yeah:

Via
04-15-2004, 10:29 PM
lol

so you won, vale... and what did marine think? a rolling stone? ;)

irishface
05-06-2004, 12:04 PM
Here are some scans from DC stuff that my friend Sue gave me - Sorry, no time to translate now -

http://img41.photobucket.com/albums/v126/arnaudclement/DAVIS%20CUP/APRIL%2004/SCANS/

esther
05-08-2004, 01:00 AM
OMG that stuf is sooo cool!!! And look at the first pic of arnaud and seb!!! Where did she get alll that stuf?!!

irishface
05-08-2004, 03:15 PM
My mate is a *very close fan* of Roger Federer, and she got the stuff from someone who had been to DC, I think. She also got a copy of Roger and Nono (in his little blue shoes) on dvd which she let me borrow!

If you can't read the scans properly let me know and I'll attach them here.

esther
05-12-2004, 09:26 AM
ohhhh cool. nah thast ok theyre readable :)